Défense: L'entreprise britannique de sécurité G4S cède sa filiale israélienne.

Dec 4

L’entreprise britannique de sécurité G4S a annoncé un accord pour la cession de sa filiale G4S Israel à la société de private equity FIMI pour un montant estimé à 88 millions de livres sterling (environ 105 millions d’euros), a rapporté vendredi le Telegraph.

Le groupe britannique de sécurité a expliqué que cette vente s’inscrit dans son programme de gestion du portefeuille qui a été dévoilé en 2013 pour “améliorer sa concentration stratégique et sa discipline de capitaux”.

G4S prévoit de rester présent en Israël via la détention et l’investissement continu dans le centre d’entrainement de police nationale Policity, en partenariat avec les acteurs locaux FIMI et Shikun & Binui.

G4S, qui a acquis la filiale israélienne en 2002, est la plus grande société de sécurité privée de l’Etat hébreu et emploie quelque 8.000 personnes.
Dans le pays, la société fournit notamment des agents de sécurité pour les institutions et les entreprises ainsi que des systèmes d’alarme et d’autres technologies telles que les détecteurs de métaux.

Or, G4S a souvent été la cible de campagnes politiques, y compris celles du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS), qui l’accuse de complicité suite à des allégations de violations des droits de l’Homme au sein des prisons et des centres de détention israéliens, où sont détenus des Palestiniens.

La compagnie avait déclaré il y a deux ans qu’elle ne renouvellerait pas ses contrats mais avait également affirmé qu’un rapport indépendant sur les droits de l’Homme qu’elle avait commandé, à la suite des protestations à son encontre en 2013, avait révélé que la G4S “n’avait aucun rôle contributif dans la violation des droits de l’Homme”.

Le chef de la direction de l’entreprise, Ashley Almanza, a insisté sur le fait que sa décision de vendre ses parts en Israël n’était pas liée à des pressions exercées par le BDS mais faisait plutôt partie d’une stratégie plus large visant à “améliorer notre orientation stratégique et la discipline du capital”.
“G4S Israël est une entreprise bien gérée qui va croître et prospérer dans le cadre du groupe FIMI offrant un avenir positif à nos 6.000 collègues en Israël et à long terme, un service de haute qualité et de soutien aux clients opérant sur le marché israélien”, a déclaré, Almanza au Telegraph.
La société prévoit en outre de se décharger d’autres succursales dans le cadre de ses efforts visant à “rationaliser ses profits”, incluant des services fournis à des entreprises en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

Suite à la fusillade du 12 juin 2016 à Orlando, G4S avait annoncé que l’auteur de la fusillade, l’un de ses employés, avait fait l’objet en 2007 et en 2013 d’examens. Plusieurs cas d’employés de G4S impliqués dans divers cas de violences criminelles et racistes ont été également signalés dans les années précédentes.

Source: i24news

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires