Diplomatie : Londres suspend « immédiatement » son traité d'extradition avec Hong Kong

5

Le Royaume-Uni a annoncé ce lundi suspendre « immédiatement et pour une durée indéterminée » le traité d’extradition qui lie Londres et Hong Kong, en réaction à l’imposition par la Chine d’une loi de sécurité controversée dans l’ancienne colonie britannique.

Lors d’une annonce très attendue devant le Parlement, le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab a justifié cette décision par le fait que la loi sur la sécurité imposée à Hong Kong a « considérablement modifié » la manière dont fonctionne son système judiciaire. Pékin peut désormais réclamer « la juridiction dans certaines affaires », qui passeraient alors « devant des tribunaux chinois », a fait valoir le chef de la diplomatie britannique.

Dominic Raab a aussi annoncé étendre à Hong Kong l’embargo sur les armes déjà appliqué à la Chine depuis 1989.

Fin de l’exportation d’armes

« L’extension de cet embargo signifie qu’il n’y aura plus d’exportations d’armes potentiellement mortelles, de leurs composants ou de leurs munitions », a détaillé le ministre des Affaires étrangères, ajoutant que cela concernait aussi « tout équipement qui n’est pas déjà interdit (en Chine) mais qui pourrait être utilisé à des fins de répressions internes ».

Ces deux décisions ont été prises en réaction à la promulgation par la Chine fin juin, après une vague de manifestations pour les libertés à Hong Kong, de la loi de sécurité nationale sur ce territoire. Elle prévoit notamment de punir les activités séparatistes, « terroristes », la subversion, ou encore les ingérences étrangères dans le territoire autonome chinois.

« C’est une violation claire et sérieuse du traité sino-britannique » qui avait organisé en 1997 la rétrocession de Hong Kong à Pékin, a réaffirmé ce lundi Dominic Raab. Grâce à ce texte, Hong Kong se voyait normalement garantir jusqu’en 2047 des libertés inconnues dans le reste de la Chine, selon le principe « un pays, deux systèmes ».

En réaction, Londres avait déjà annoncé élargir les droits à l’immigration aux millions de Hongkongais titulaires du « passeport britannique d’outre-mer », ou BN (O), leur facilitant aussi à terme l’accès à la citoyenneté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.

OK

SourceRTBF.BE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici