Dissolution de l’Assemblée nationale EN DIRECT : Réunion entre Marine Le Pen, Jordan Bardella et Marion Maréchal cet après-midi…

Vues:

Date:

Macron fait-il référence à la série « La Fièvre » ?

«Oui, l’extrême droite, c’est à la fois l’appauvrissement des Français et le déclassement de notre pays », a affirmé Emmanuel Macron ce dimanche. « A cette situation s’ajoute une fièvre qui s’est emparée ces dernières années du débat public et parlementaire dans notre pays », a-t-il pointé. La Fièvre est aussi une série diffusée fin mars décrit un pays au bord de la guerre civile où l’extrême droite tire bénéfice des fragilités de la société. Alors le président a-t-il fait allusion à la série Canal+ ?

Vers des difficultés d’organisation pour les communes

L’Association des maires de France (AMF) « regrette que, ni les modalités pratiques de mise en œuvre de sa décision, ni la pression qu’elle fait peser sur les communes n’aient été prises en compte ».

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Quand Linked In tombe à pic

Augustin Moreau fait partie des quelque 2.000 collaborateurs parlementaires qui vont se retrouver au chômage.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Moins de 30 % des moins de 24 ans ont voté pour l’extrême droite

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Une réunion entre Marine Le Pen, Jordan Bardella et Marion Maréchal cet après-midi

Les trois figures nationalistes ont rendez-vous à 17 heures au siège du RN, pour « bâtir le rassemblement le plus large possible aux législatives », selon Jordan Bardella, rapporte Le Figaro.

A quoi va ressembler le nouveau Parlement européen ?

Malgré la percée de l’extrême droite, les conservateurs du Parti populaire européen conservent leur première place dans l’Hémicycle. Pour en savoir plus :

Entre « coup de tonnerre » et « coup de poker » à la Une

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« N’oublions jamais les dégâts engendrés par le nationalisme et la haine », dit le président allemand

Le président allemand Frank Walter-Steinmeier a exprimé sa « consternation », son « affliction » et son « sentiment de honte » à Oradour-sur-Glane, village de la Vienne victime d’un massacre des nazis en juin 1944, lors d’un discours prononcé lundi sur les lieux, en français.

« N’oublions jamais les dégâts engendrés en Europe par le nationalisme et la haine ! N’oublions jamais quel miracle de réconciliation l’Union européenne a opéré ! Protégeons notre Europe unie ! », a-t-il ajouté au lendemain d’élections européennes marquées par la progression de l’extrême droite, notamment en France et en Allemagne.

Le RN en tête dans 93 % des communes de France

La liste menée par Jordan Bardella étant arrivée en tête dans 93 % des communes de France, selon les résultats publiés par le ministère de l’Intérieur.

Sur les 35.015 communes françaises, 32.613 ont placé la liste « La France revient ! » du RN en tête des suffrages. Dans 269 de ces communes, le RN est arrivé premier ex aequo avec une autre liste.

Cela représente une grosse progression pour le parti de Marine Le Pen, qui était en tête dans 71 % des communes (24.866 sur 35.047) lors des élections européennes de 2019. Déjà en tête à l’époque, le RN avait alors obtenu 23,34 % des suffrages au niveau national, contre 31,36 % cette année.

L’extrême droite recule dans les pays nordiques, à contre-courant

L’extrême droite a subi un coup d’arrêt dans les pays nordiques aux élections européennes, à contre-courant du reste de l’Europe, faute d’avoir su imposer ses thématiques, selon les experts.

Les droites nationalistes et radicales ont progressé dans l’Union européenne, déclenchant un séisme politique en France et arrivant en tête en Italie et Autriche sans cependant bouleverser les grands équilibres européens. Mais en Suède et en Finlande, les partis d’extrême droite ont subi des déconvenues, loin de leurs attentes.

Emmanuel Macron prend la parole à Oradour-sur-Glane

Le chef de l’État est à Oradour-sur-Glane pour des commémorations. Il a promis de s’exprimer cette semaine pour indiquer « l’orientation » qu’il croit « juste pour la nation ».

S’il accède au pouvoir, le RN privatisera l’audiovisuel public

Si le Rassemblement national prévoit une « privatisation du service public de l’audiovisuel, qui rapportera trois milliards d’euros », a annoncé Sébastien Chenu sur BFMTV.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Que deviennent les députés et les chantiers en cours ?

Tout est désormais interrompu dans l’attente des élections législatives anticipées qui se dérouleront les 30 juin et 7 juillet. Les députés, eux, ne siégeront plus jusqu’à la constitution d’une nouvelle Assemblée nationale.

Explications plus détaillées dans notre article :

Le texte sur la fin de vie à l’arrêt

Parmi les conséquences de l’annonce surprise de la dissolution de l’Assemblée nationale : un coup d’arrêt soudain à l’examen de textes cruciaux comme celui sur la fin de vie, produisant un sentiment de « sidération » pour les uns, d’« immense gâchis » pour les autres.

Après des mois de tergiversations au sein de l’exécutif, le projet de loi sur ce sujet hautement sensible avait été présenté au Conseil des ministres en avril. Début d’un long processus d’examen législatif, qui aurait dû prendre environ 18 mois.

Vendredi, les députés avaient approuvé les critères ouvrant le droit à une aide à mourir.

2.000 collaborateurs de l’Assemblée au chômage

Dès que le décret de dissolution sera publié, environ 2.000 collaborateurs parlementaires se retrouveront au chômage. « On va devoir faire nos cartons. On a droit à un licenciement économique », explique Astrid Ribardière, collaboratrice d’un député PS et représentante syndicale UNSA.

« L’ironie de l’histoire, c’est qu’on devait recevoir des stagiaires de seconde à partir du 17 juin. Plein de lycéens vont se retrouver dans la panade », glisse-t-elle au passage.

Les sénateurs restent en place mais font une pause

Si la dissolution ne concerne que l’Assemblée nationale, il est de tradition que les sénateurs cessent « de siéger, à partir de la dissolution et jusqu’à l’installation de la nouvelle Assemblée nationale ».

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Les résultats vus d’ailleurs

La presse étrangère offre un large espace à la victoire du Rassemblement national lors des élections européennes en France. Et par ricochets, à la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron. Petit tour d’horizon :

Plus de 15 millions de téléspectateurs ont regardé l’annonce de la dissolution

Quelque 15,3 millions de personnes au total ont regardé dimanche soir l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron dans laquelle il a annoncé sa décision de dissoudre l’Assemblée nationale, selon les chiffres de Médiamétrie lundi.

Cette allocution a été diffusée vers 21 heures par TF1, France 2 et les chaînes d’information en continu (BFMTV, CNews, LCI et France Info), dans le cadre de la soirée des élections européennes.

Traditionnellement, les interventions présidentielles les plus suivies sont celles qui prennent la forme d’une allocution exceptionnelle, par opposition aux interviews ou aux conférences de presse.

« Sur l’échiquier politique français, Reconquête ! est-il à la gauche ou à la droite du RN ? »

Sur l’échiquier politique français , reconquête est-il à la gauche ou à la droite du RN ??

gajtc2tt

Le parti d’Eric Zemmour, porté par la candidate Marion Maréchal-Le Pen, se situe à l’extrême droite de l’échiquier politique. Il compte de nombreux anciens membres du Rassemblement national dans ses rangs et porte une politique radicale, identitaire, ouvertement islamophobe, xénophobe et antimigrants. Comme Reconquête !, le Rassemblement national se place à l’extrême droite de l’échiquier politique.

Tous les résultats des élections européennes 2024 ville par ville et région par région

Comment a voté votre ville ? Découvrez-le ici :

La source de cet article se trouve sur ce site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img