Elie Avidar menace…

LES + VUS CHEZ LES PRO

Comme il était prévisible, le retrait de la candidature d’Eleazar Stern pour la présidence de l’Agence juive a provoqué une réaction rapide du ministre sans portefeuille Elie Avidar. Voyant le ministère des Renseignements soudain lui échapper, Avidar exige de Naftali Benett et Yaïr Lapid d’obtenir un « ministère important » sous peine de quitter le gouvernement et d’agir en « électron libre » avec tout ce que cela implique pour cette fragile coalition.

Interviewée sur 103FM, la présidente de la coalition Idit Silman a tenté de minimiser ce nouvel écueil : « La coalition a déjà prouvé sa capacité à faire face à des défis plus importants sur le plan des postes ministériels, et nous trouverons des solutions. Des coalitions de 61 sièges ont déjà existé et tenu bon. Il semble que malgré les différences, la diversité et les polémiques nous arrivons à des ententes… ».

On voit cependant mal le duo Benett-Lapid limoger un ministre en place pour le remplacer par Elie Avidar ou pire encore, créer un nouveau poste ministériel artificiel pour celui qui considérait il y a quelques mois encore un gouvernement hypertrophié comme de la « corruption politique »…

Photo Noam Revkin Fenton / Flash 90

SourceLPHINFO.COM

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook