Elle veut porter un nom arabe, et se fait éreinter

LES + VUS CHEZ LES PRO

“Elle est pas rebeu”, “elle s’est pris les pieds dans le tapis”… Accusée d’appropriation culturelle, la chanteuse intersectionnaliste a été moquée sur la toile pour sa volonté de changer de nom sur Twitter. 

Les internautes se sont montrés tranchants. L’artiste Christine and the Queens a récemment créé la polémique sur les réseaux sociaux. C’est ce que relaie Le Figaro, vendredi 15 octobre. La chanteuse pop, qui se revendique comme non-binaire et se prénomme « Chris », a récemment voulu changer son appellation sur Twitter. Elle avait alors pensé à « Rahim », l’un des 99 noms d’Allah, signifiant en français « compatissant », rappellent nos confrères. Mais cette idée n’a pas fait l’unanimité. Christine and the Queens a en effet été accusée d’appropriation culturelle et même de transracialisme – c’est-à-dire adopter une culture qui n’est pas celle d’origine.

« L’un des prénoms d’Allah »

Certains internautes ont en effet jugé « très choquant » que l’artiste – baptisée Héloïse de naissance – « se permette de (choisir) Rahim alors que le prénom ne se porte pas ainsi et (que) c’est l’un des prénoms d’Allah », a critiqué un internaute sur Twitter. Un autre s’est demandé si la « transethnie » existait, pointant que « Christine and the Queens n’est pas rebeu ». La compassion n’est pas donnée à tout le monde, voir toutes les victimes assassinées au nom du dieu Rahim.

D’autres utilisateurs de Twitter n’ont pas non plus tardé à se moquer de la chanteuse qui se serait « pris les pieds dans le tapis ». Et ce, à force de « jouer la corde de l’intersectionnalité ». Un autre a renchéri : « En prenant le nom de Chris, elle est devenue un homme blanc privilégié. S’appeler ensuite Rahim, pour éviter ce désagrément, a été pris pour de l’appropriation culturelle », dénonçant au passage le « wokisme dans toute sa bêtise ». A l’origine le « wokisme » qui invite à l’éveille de la conscience, n’est pas condamnable en soi, mais quand on a à faire à des idiots incultes, le « wokisme » devient une idéologie de tarés mentaux

Pour mettre fin aux critiques, Christine and the Queens s’est d’abord renommée « Sam le pompier » sur Twitter, sans connaître sa raison. Avant de finalement opter pour un simple « . » (point) en guise de pseudonyme, relatent nos confrères du Figaro.

Valeurs Actuelles

SourceJFORUM.FR

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook