La source de cet article se trouve sur ce site

Voir les photos
Le Muséum national d’histoire naturel a battu un record avec l’exposition temporaire « Un T.rex à Paris » qui vient de fermer ses portes. 

Pari gagné pour le Muséum national d’histoire naturelle: l’exposition « Un T. rex à Paris », qui vient de fermer ses portes, a enregistré une fréquentation record, avec près de 340.000 visiteurs en quatre mois.

« C’est un record par rapport à ce que réalisent nos expositions temporaires d’habitude, d’ailleurs sur des périodes plus longues, et où on est autour de 250.000 visiteurs maximum », a déclaré jeudi à l’AFP Bruno David, le président du Muséum. « Cela a été un très grand succès même si on se compare à des grands succès du Louvre comme l’exposition Vermeer, qui avait fait 325.000 entrées sur trois mois » en 2017, a-t-il ajouté

Présenté du 6 juin au 4 novembre dans la nef de la Galerie de minéralogie du Jardin des Plantes, le spectaculaire squelette de Tyrannosaurus rex a attiré précisément 338.683 visiteurs en 132 jours d’exploitation, soit une moyenne de 2.480 visiteurs par jour.

Le Muséum « excédentaire de plus de 1,5 million d’euros »

Découvert en 2013 dans le Montana (États-Unis), ce tyrannosaure femelle, âgé de 67 millions d’années, fait partie des collections du Naturalis Biodiversity Center de Leiden (Pays-Bas). Baptisé Trix, il est exceptionnellement complet, avec près de 75% d’ossements en bon état de conservation. L’exposition est « aussi un succès financier » pour le Muséum, a souligné Bruno David. « Nous sommes excédentaires de plus de 1,5 million d’euros ».

La…

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here