La source de cet article se trouve sur ce site

Dans un tweet portant sur la procréation médicalement assisté, Agnès Thill dénonçait « un puissant lobby LGBT à l’Assemblée nationale », tout en arguant que « l’Assemblée nationale n’est pas la France ».

La République en marche a mis une « dernière » fois en garde jeudi 8 novembre la députée Agnès Thill « contre les excès » de ses « prises de position publiques », après des propos concernant un supposé « lobby LGBT à l’Assemblée nationale ». Tout est parti d’un tweet de la députée LREM de Paris Elise Fajgeles invitant ses followers à débattre dans le cadre d’un « un café citoyen sur l’ouverture de la PMA ».

Agnès Thill répond alors : « Est ce ‘s’informer’ s’il n’y a qu’une version donnée ? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple l’argument égalité en droit ne tient plus. L’objectivité est de mise, ou bien c’est de la propagande », prévient l’élue LREM de l’Oise. « Tu es la bienvenue pour débattre avec nous Agnès ! », lui répond alors Elise Fajgeles.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here