Exploit de Tsahal salué dans le monde entier. La libération héroïque de 2 otages.

Vues:

Date:

Fernando Simon Marman (60 ans) et Luis Herr (70 ans) sont sains et saufs, ils avaient été enlevés de Nir Yitzhak le 7 octobre. Les deux hommes ont été évacués à l’hôpital Sheba et leur état est considéré comme bon. Il reste désormais 134 otages détenus par le Hamas dans la bande de Gaza.

Une opération préparée de longue date et plusieurs fois reportée, selon Tsahal.

L’armée israélienne a donné lundi matin quelques précisions sur l’assaut mené dans la nuit pour libérer les deux otages. Selon le porte-parole de Tsahal, cette opération avait été envisagée à plusieurs reprises mais «les conditions n’étaient jusqu’ici pas réunies pour la mener à bien».

L’assaut a commencé vers 1h du matin par des dizaines de frappes aériennes contre le bataillon Shabura du Hamas, pour faire diversion. Les forces israéliennes sont alors entrées clandestinement dans l’enceinte d’un immeuble au cœur de Rafah, où les otages des terroristes criminels du Hamas se trouvaient au deuxième étage, selon les renseignements de Tsahal.

Elles ont usé d’explosifs et de tirs nourris pour exfiltrer les deux otages, «gardés par trois terroristes», a précisé le porte-parole de l’armée.

Durant l’assaut, «des soldats ont protégé les otages de leur corps», a continué le responsable de Tsahal. Un hélicoptère les a ensuite transportés à l’hôpital de Shiba, où les deux rescapés se trouvent actuellement «en bon état de santé». Un soldat a été légèrement blessé, mais aucun n’a été tué dans l’assaut.

La source de cet article se trouve sur ce site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img