Good Question. Le cannabis médical israélien est-il arrivé en France? Lisez donc…

« Du cannabis médical israélien pour la France ». De Pascal Sadarnac (1). La firme Panaxia, associée au groupe pharmaceutique européen Neuraxpharm, vient de faire parvenir en France les premiers échantillons de son cannabis médical, domaine dans lequel Israël est en pointe. L’entreprise Panaxia, associée au groupe pharmaceutique européen Neuraxpharm, vient de faire parvenir en France les premiers échantillons de son cannabis médical, domaine dans lequel Israël est en pointe.

La firme va participer, avec une demi-douzaine d’autres entreprises, à un programme de tests sur l’effet du cannabis lancé par le ministère français de la Santé. Il doit impliquer à partir de mars 3 000 malades sur une période de deux ans. Si l’expérience sur le traitement de la douleur notamment s’avère positive, le cannabis pourrait être utilisé à grande échelle et concerner plusieurs centaines de milliers de malades.

Sur le plan pratique, cette plante et ses dérivés à usage thérapeutique se présentent sous forme d’huiles, de gélules, ou de fleurs séchées à vaporiser. Mais aucun produit autorisé ne peut être fumé comme c’est le cas pour les usages « récréatifs », autrement dit les joints. Le cannabis médical est utilisé pour atténuer les symptômes liés aux cancers, les effets de la chimiothérapie et les séquelles d’AVC, ainsi que pour traiter l’épilepsie de l’adulte et de l’enfant ou d’autres types de douleurs chroniques.

Panaxia s’est déjà taillé une solide réputation à l’exportation. C’est la première firme israélienne à avoir obtenu le feu vert d’importation auprès de l’Australie et du Portugal. Autre succès : elle vient de faire parvenir ces derniers jours ses premières fournitures en Allemagne où l’usage du cannabis médical est déjà autorisé, comme en Suisse ou aux Pays-Bas.

70 000 malades y ont recours en Israël

Ce succès illustre la percée d’Israël qui est devenu ces dernières années une superpuissance pour la recherche, le développement et la culture du cannabis médical. Au point par exemple qu’Ehud Barak, un ancien Premier ministre, préside le conseil d’administration d’InterCure, firme spécialisée dans ce secteur.

En Israël même, 70 000 malades utilisent légalement ces produits, soit un doublement en deux ans. Pas moins de 31 PME particulièrement dynamiques sont actives tandis qu’une quinzaine d’entreprises étrangères surtout américaines ont installé des laboratoires en Israël. L’engouement pour ce marché est tel que la bourse de Tel Aviv va créer en février un indice des sociétés spécialisées dans le cannabis médical.

https://www.republicain-lorrain.fr/economie/2021/01/02/du-cannabis-medical-israelien-pour-la-france

SourceISRAELVALLEY.COM

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires