Guerre en Ukraine : Frappes russes sur des hôpitaux et Viktor Orban en « mission de paix 3.0 »

Vues:

Date:

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs. Entre les déclarations fortes, les avancées sur le front et le bilan des combats, voici l’essentiel de ce lundi 8 juillet 2024.

Le fait du jour

La Russie a mené une attaque massive contre des villes d’Ukraine, qui a fait au moins 33 morts, dont certains dans des hôpitaux. « Les terroristes russes ont de nouveau lourdement attaqué l’Ukraine avec des missiles. Différentes villes : Kiev, Dnipro, Kryvyï Rig, Sloviansk, Kramatorsk », a réagi Volodymyr Zelensky sur Telegram, selon lequel « des immeubles d’habitation, des infrastructures et un hôpital pour enfants ont été endommagés ».

Le bilan de ces tirs dans la profondeur du territoire ukrainien est l’un des plus élevés depuis des mois, traduisant l’usure de la défense antiaérienne ukrainienne. Au moins 154 personnes ont été blessées au total, selon un dernier bilan. À Kiev, par exemple, deux centres médicaux ont été atteints, dont un important établissement pour enfants, faisant au moins 22 morts. Onze personnes ont aussi été tuées dans la région de Dnipropetrovsk (centre-est). De Varsovie où il effectue une visite, le président ukrainien a réclamé aux Occidentaux une « réponse plus forte » à la Russie. Il a aussi réclamé la convocation d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU.

La déclaration du jour

« Mission de paix 3.0 » »

Tels sont les mots du Premier ministre hongrois. Viktor Orban, proche du Kremlin, s’est rendu par surprise ce lundi à Pékin pour rencontrer le président chinois Xi Jinping. « Mission de paix 3.0 », a écrit sur X le seul dirigeant dans l’UE à être resté proche du Kremlin.

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Le chiffre du jour

Une dizaine. C’est le nombre de femmes de militaires russes mobilisés en Ukraine qui se sont rassemblées devant le ministère de la Défense à Moscou pour réclamer le retour du front de leurs proches, comme elles l’avaient déjà fait début juin. Accompagnées parfois de jeunes enfants, elles sont arrivées avec sacs à dos et tapis de camping, se disant prêtes à « passer la nuit » devant le bâtiment jusqu’à ce que des responsables veuillent bien les recevoir.

La tendance du jour

« Vous pourrez toujours compter sur nous », a assuré Donald Tusk à Volodymyr Zelensky juste après la signature d’un accord. Le président ukrainien et le Premier ministre polonais ont signé à Varsovie un texte de coopération dans le domaine de la sécurité. Varsovie « continuera à fournir une assistance militaire à l’Ukraine aussi longtemps que nécessaire », indique ce texte précise que la valeur totale de l’aide de la Pologne à l’Ukraine « a dépassé quatre milliards d’euros ».

Selon l’accord diffusé par les services du chef du gouvernement polonais, la Pologne continuera à maintenir sur son territoire l’important hub destiné à fournir à Kiev les armes occidentales, et encouragera les citoyens ukrainiens à rentrer en Ukraine pour participer à la défense du pays. L’accord prévoit également une coopération dans le domaine des industries de la défense, de la cybersécurité et des services de renseignements ainsi que d’infrastructures routières et ferroviaires entre les deux pays.

La Pologne s’est aussi engagée à soutenir Kiev dans sa volonté d’adhérer à l’UE et à l’Otan. Un Otan réuni en sommet à Washington dès demain, mardi et où Emmanuel Macron se rendra mercredi et jeudi. Deux ans après le début de l’offensive russe, l’Ukraine sera une nouvelle fois au cœur du sommet de l’Alliance, qui fête cette année ses 75 ans élargie à un 32e Etat-membre, la Suède, après l’entrée de la Finlande en 2023.

La source de cet article se trouve sur ce site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img