i24 News (Tel-Aviv). Interview du ministre des Affaires étrangères de Bahreïn.

LES + VUS CHEZ LES PRO

Dr. Abdulattif Bin Rashid Al Zayani, ministre des Affaires étrangères du royaume de Bahreïn, a accordé une interview exclusive à i24NEWS, la chaîne d’information internationale du groupe Altice.

En duplex depuis la capitale bahreïnie Manama, il a répondu aux questions de Christian Malard, éditorialiste diplomatique d’i24NEWS : l’occasion pour le ministre de revenir sur l’impact des accords d’Abraham, le conflit israélo-palestinien ainsi que sur la menace que pourrait représenter l’Iran dans la région.

« Une nouvelle dynamique s’est mise en place. Grâce aux accords, nous voyons davantage de créativités et de réflexions positives autour de questions communes auxquelles nous nous affrontons dans la région. Il y a une vraie volonté, en particulier entre Israël et Bahreïn, d’avoir une paix chaleureuse », a-t-il commencé.

Le ministre bahreïni a également abordé la question du conflit israélo-palestinien : « Nous croyons que l’objectif ultime de la paix pour les peuples de la région se confronte à un obstacle important : celui de résoudre le conflit israélo-palestinien. Il faut résoudre ce conflit et nous croyons que cela devra être basé sur la solution à deux états. Cela encouragera les populations à suivre la voie de la paix ».

Interrogé sur un rapprochement potentiel d’Israël, des Emirats arabes unis, de Bahreïn et de l’Arabie Saoudite face à l’Iran, Dr. Abdullatif Bin Rashid Al Zayani souhaite clarifier la position du royaume de Bahreïn : « La politique étrangère de Bahreïn n’a pour cible aucun pays que ce soit. Nous n’aspirons pas à former un bloc face à un autre pays. Nous attendons de voir tous les peuples de la région vivre côte-à-côte malgré certaines différences d’idéologie, de religion, de foi ou même d’origine ethnique ». Et d’ajouter : « Notre espoir est que tous les peuples de la région puissent jouer un rôle positif et constructif, et nous espérons que l’Iran jouera un rôle constructif dans la région ».

Il dénonce toutefois le soutien de l’Iran à des organisations terroristes dans la région : « Nous voyons au premier plan comment l’Iran finance, soutient et fournit des groupes terroristes. Comment la région va-t-elle réagir ? Avec force et vigilance. Nous devons parler à l’unisson à la communauté internationale en soulignant les activités négatives de l’Iran. En même temps, nous devons préserver notre sécurité et poursuivre ceux qui mènent des actes de terrorisme et incitent à la violence ».

Quant à la position de la communauté internationale sur la question iranienne, le ministre bahreïni des Affaires étrangères explique : « La réponse internationale afin de se mesurer à l’Iran a été clairement de chercher à avancer au-delà du JCPOA [ndlr : L’accord de vienne sur le nucléaire iranien signé en 2015]. Ce qui me préoccupe est que n’importe quel autre engagement ne peut pas se limiter au dossier nucléaire. Notre objectif est de véritablement avoir une région libre de toute arme de destruction massive ».

Abdulattif Bin Rashid Al Zayani a insisté sur la menace que peut représenter un Iran doté de l’arme nucléaire : « Je suis préoccupé, [de voir l’Iran se doter de l’arme nucléaire]. Ça serait une catastrophe, pas seulement pour la région mais pour le monde dans son ensemble. Cela permettrait à l’Iran de pouvoir rançonner une grande partie du monde, avec une menace nucléaire. C’est pourquoi nous devons absolument continuer à travailler sans relâche avec nos amis et alliés afin de nous assurer que cela n’arrive pas. Et nous pouvons y arriver en restant unis ».

SourceISRAELVALLEY.COM

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook