Israël ‒ la liste des pays « rouges » s’allonge.

LES + VUS CHEZ LES PRO

La liste des pays rouges pour Israël s’allonge.

La Commission législative de la Knesset s’est réunie aujourd’hui pour discuter du respect de la « norme verte » et de l’isolement obligatoire au retour en Israël, ainsi que de l’élargissement de la liste des pays « rouges » d’au moins 4 autres pays.

Rejetée en début de semaine par la Commission législative de la Knesset, une proposition de vote visant à élargir la liste des pays « rouges » est réapparue à l’ordre du jour. Lundi dernier, Gilad Kariv, président de la Commission législative, a exigé, pour commencer, une mise à jour sur les progrès dans l’application de «mesures restrictives plus raisonnables et proportionnées » à l’aéroport Ben Gourion, ainsi que sur la manière dont l’isolement obligatoire strict est appliqué pour ceux qui rentrent en Israël…

Isolement obligatoire au retour en Israël.

En outre, Kariv a souligné la nécessité pour la Commission législative de vérifier l’efficacité de la Commission sur les exceptions et de recevoir une explication claire des raisons pour lesquelles le pourcentage d’approbation des demandes des citoyens est si faible. « La possibilité de quitter Israël est un droit constitutionnel d’un citoyen ; les restrictions doivent être proportionnées », a-t-il déclaré.

Tout d’abord, lors de la réunion d’aujourd’hui, Kariv a été indigné par l’attitude négligente envers l’isolement obligatoire pour ceux qui arrivent en Israël. « Vous avez introduit une interdiction, et depuis cinq semaines maintenant, nous entendons dire qu’elle n’est pas respectée – ceux qui devraient aller en isolement quittent l’aéroport par les transports en commun, et personne ne les empêche de le faire».

Le Dr Sharon Elroy-Price, chef du département de santé publique au ministère de la Santé, s’est à son tour prononcée en faveur de l’élargissement de la liste des pays «rouges » et d’y ajouter la Grèce, l’Italie, la Bulgarie et les Émirats arabes unis, citant un augmentation de l’incidence dans les pays ci-dessus, ainsi que ceux que l’aéroport Ben Gourion apporte chaque jour 100 à 250 coronavirus infectés. Selon elle, immédiatement lors des tests des passagers arrivant à l’aéroport Ben Gourion, seuls 50 à 60 % des cas d’infection peuvent être détectés, le reste est détecté lors de l’isolement. La Commission législative a approuvé l’ajout du Royaume-Uni, de la Géorgie, de la Turquie et de Chypre à la liste des pays à risque maximal. Cela signifie que les vols vers ces pays ne seront pas possibles à partir de minuit sans l’approbation de la Commission des exceptions.

« Les anciens schémas ne fonctionnent pas avec la souche Delta. La plupart de la morbidité  en Israël  provient  d’autres pays, et nous devons changer la politique d’entrée et de sortie », a-t-elle déclaré. « Il y a eu deux cas confirmés dans lesquels des voyageurs d’outre-mer ont créé une chaîne d’infection de centaines de citoyens », a ajouté Elroy-Price.

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Divers

SourceJFORUM.FR

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook