Accueil ...L'EUROPE Israël rouvre ses bars et restaurants, ses écoles et salles de spectacle

Israël rouvre ses bars et restaurants, ses écoles et salles de spectacle

Sortie de confinement pour Israël qui fait un pas vers le retour à la normalité, en rouvrant une série d’entreprises et de services. Mais il faudra le plus souvent montrer patte blanche et détenir le « laissez-passer vert » qui prouve que l’on est entièrement vacciné contre le Covid.

Plus de la moitié des 9,3 millions d’Israéliens ont reçu une première dose du vaccin Pfizer/BioNtech, auquel Israël a un accès privilégié dans le cadre d’un accord de partage de données biomédicales sur les effets de la vaccination. Et environ 40% des Israéliens ont reçu la seconde dose de vaccin.

Selon les données du ministère israélien de la Santé, 53% de la population a reçu au moins une dose du vaccin Pfizer, et la campagne, déjà bien avancée, se poursuit, ce qui a déjà permis au pays de rouvrir peu à peu les écoles, les entreprises et l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, tout en maintenant des jauges de fréquentation. C’est le rythme d’inoculation le plus rapide au monde par habitant. 

La campagne de vaccination, qui a débuté le 19 décembre, a permis de faire fléchir le nombre de contaminations qui est passé d’un pic de 10.000 par jour à la mi-janvier à environ 3.600/jour la semaine dernière avec d’ailleurs une diminution des taux de positivité aux tests.

Cette réouverture arrive d’ailleurs à point nommé pour Benyamin Netanyahu qui joue à fond la carte de la « Vaccine Nation » (« le pays du vaccin« ), d’un retour à la normal favorisé par une vaccination intensive pour tenter de remporter les législatives du 23 mars, les quatrièmes en moins de deux ans. Les derniers sondages créditent son parti, le Likoud, de la première place, mais sans suffisamment d’appuis, pour former un gouvernement avec ses alliés.

Plusieurs responsables de la santé publique disent cependant redouter un sursaut des contaminations et un retour au confinement. « Si nous n’agissons pas de façon responsable, si nous ne suivons pas les directives, la possibilité d’un quatrième confinement avant les élections existe« , a prévenu ce week-end, Nachman Ash, le coordinateur de la lutte contre le coronavirus.

Le gouvernement israélien a approuvé samedi soir une liste de mesures d’assouplissement, seulement quelques heures avant leur entrée en vigueur ce dimanche. C’est la troisième phase du plan de sortie du confinement.

Tour d’horizon des ouvertures et des conditions

Dès ce dimanche, les écoles secondaires rouvrent de la 7ème à la 10ème (secondaire inférieur) dans certaines zones moins touchées. Ce seront les derniers écoliers à reprendre les cours au terme de 9 semaines de confinement. Ils n’ont passé que 3 semaines sur les bancs d’école cette année scolaire. Les classes sont divisées en deux groupes venant en alternance, à 20 au maximum.

Les lycées et universités reprennent les cours en présentiel pour ceux qui sont vaccinés. Les amphithéâtres sont limités à 300 étudiants ou 75% de leur capacité. Les cours en ligne se poursuivent pour les étudiants non vaccinés. Un retour sur les campus pourrait être décidé pour eux après Pâques.

De plus les Israéliens bloqués à l’étranger à cause de la fermeture de leurs frontières peuvent rentrer au pays sans formalités au départ des aéroports de Francfort, New York et Paris. Toronto, Hong Kong et Kiev rejoindront cette liste dans la semaine. Les retours sont toutefois limités : à 1000 par jour pour commencer et 3000 par la suite. Ces voyageurs de retour sont exemptés de quarantaine mais ceux qui ne sont pas vaccinés devront se soumettre au dépistage Covid et observer une quarantaine à domicile.

La sortie du pays est également autorisée, mais uniquement pour les citoyens en possession du certificat de vaccination ou qui sont guéris du Covid, les autres doivent encore obtenir une autorisation.

Enfin, restaurants, cafés et salles de spectacles peuvent rouvrir presque sans restriction. Dans l’horeca, la jauge est fixée à 100 personnes en intérieur comme en extérieur. Les clients non vaccinés sont seulement admis en extérieur. Les tables doivent être espacées de minimum deux mètres. Les restaurants d’hôtels pourront accueillir jusqu’à 300 personnes, des endroits qui servent à de nombreuses fêtes familiales et religieuses.

« Les restaurants vont revenir à la vie« , a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Nous devons toujours prendre soin de nous, porter des masques, garder les distances nécessaires, mais nous sortons la tête de l’eau et il n’y en a plus pour longtemps« , a-t-il déclaré en présence du maire de Jérusalem, Moshe Lion.

Le Premier ministre israélien et les restaurants à Jérusalem

Les salles de spectacles sont limitées à 300 personnes et à 50% de leur capacité. Seuls 5% des spectateurs non vaccinés sont admis pour autant qu’ils puissent montrer un test négatif.

Les lieux de culte et événements sportifs peuvent rassembler jusqu’à 500 personnes en intérieur et 750 en extérieur. Les stades et halls d’une capacité de 10.000 personnes peuvent avoir jusqu’à 1000 personnes en intérieur et 1500 en extérieur.

Les rassemblements sont limités à 20 personnes en intérieur et 50 en extérieur. La limitation du nombre de passagers dans les véhicules privés est levée.

Par contre la campagne de vaccination des travailleurs palestiniens en Israël et dans les colonies qui devait débuter ce dimanche est reportée « pour des raisons budgétaires« . Il s’agit d’une vaccination sur base volontaire réalisée dans des installations aux points de passage avec la Cisjordanie et prévue pour 120.000 travailleurs palestiniens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.

OK

SourceRTBF.BE

ARTICLES POPULAIRES

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici