JE SUIS SARAH HALIMI :SAMEDI 28 DECEMBRE A 20 HEURES ALLUMAGE DE LA 8EME BOUGIE DE HANOUCAH DEVANT LE PALAIS D’INJUSTICE DE Paris

2524

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 Commentaires

  1. Les politiques disent que la France sans les juifs n’est plus la France et d’un autre côté ils laissent les assassins de juifs en liberté. Menteurs, leurs actes prouvent le contraire, de ce qu’ils déclarent la main sur le coeur

  2. rien ne change dans ce pays depuis vichy; nous sommes une minorité donc vulnérables;sous vichy même les avocats du barreau juifs ont été démis de leurs fonctions;le conseil de l’ordre a fait de même avec les médecins juifs; le compte est vite fait entre la population juive de FRANCE et celle d’autres communautés à des fins purement électoralistes à courte vue mais ils verront le temps voulu ce qui se passera quand nous serons tous partis(la même chose que en ESPAGNE CHRETIENNE qui est devenue une puissance de 3ème zone lorsque les philosophes ,les érudits , les talmudistes et autres sont partis de là-bas ainsi que du PORTUGAL), sans compter qu’ils deviendront malgré la conversion des dhimis++++++et que la FRANCE et toute l’EUROPE deviendra la poubelle du monde

  3. C’est insupportable cette justice qui soutient les assassins, les terroristes et les comédiens de l’immonde. A quoi jouent ces juges et le Ministère et sa Ministre ? Ils préfèrent ne pas se mouiller, partir faire la fête, plutôt que de prendre et rendre des décisions adéquates et volontaires se basant sur les faits et non sur des sois disants problèmes Psychiatriques qui ne peuvent être fondés puisque précédemment ce même traître a été condamné pour des faits de violences dont il a été reconnu être l’auteur et coupable etc… c’est du pire antisémitisme, puisque rendu par des juges qui sont sensés rendre justice et protéger les innocents. Que Sarah repose en paix. Nous sommes ici présents et nous nous devons de veiller à ce que les faits soient établis, cet homme reconnaisse l’horreur de ses gestes et qu’il en subisse les conséquences lors d’un nouveau procès.

  4. Bonjour,
    Concernant l’annulation du procès de Mme Sarah Halimi, je comprends (mais ne cautionne pas) pourquoi il n’y aura pas de procès.
    Selon moi, ce serait le procès de la police qui était présente, attendait dans les escaliers, entendait les cris de douleur et qui n’intervenait pas.
    Pourquoi ?
    Daniel Goldschmidt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici