La Chronique de Michèle Chabelski. Président Girouette

LES + VUS CHEZ LES PRO

Bon

 Jeudi

    Second jour d’obligation de présentation du pass sanitaire et de la carte d’identité…

  Sans la carte d’identité…

   Oui, oui.,

    Vous avez bien lu:

     Mercredi matin: AVEC la carte d’identité…

     Mercredi soir: SANS la carte d’identité.

   J’espère que vous aimez danser le tango, car l’heure est au bal…

   Un pas en avant

   Deux pas en arrière

   Lever de jambe et retournement gracieux…

  Notre président joue les profs de danse, aidé de son acolyte Castex , qui transmet les consignes…

  Président , c’est comme Parents…

   Il n’y a pas d’école pour ça, il faut improviser, inventer, innover…

  Aucune expérience préalable n’est exigée…

   N’interviennent que l’intelligence, la réflexion, la rigueur…

  Bien sûr, n’importe qui peut devenir parent…

  Pas de cours, ni de stage imposé.

  Apparemment n’importe qui peut aussi devenir président…

  Pas de cours ni de stage imposé…

    Une barque, des rames, une mer parfois déchaînée, vogue petit Président, navigue, écope, garde le cap et essaie de ne pas sombrer…

   Un soupçon de bienveillance me pousse à valider la difficulté de l’entreprise…

   Mais comment inspirer confiance quand le capitaine déboussolé tente de faire reculer son bateau sur des flots hostiles ?

   Il tangue, chancelle devant la fracture sociale et l’opposition musclée, et surtout il cligne des yeux, aveuglé par la petite lumière qui clignote , élections, scrutin, élections, élections…

  Qui ne commet pas d’impair?

   Parents égarés partagés entre devoir éducatif et mollesse d’amour ou simplement lassitude…

  Président empli de certitudes, de détermination, de fermeté dans un discours pédagogique adossé au socle de la raison , puis relais au malheureux premier ministre…

  Finalement la parole présidentielle n’était que l’enluminure d’un mandat marqué aux reculades variées…

  Et Castex annonce que tout compte fait…

 Tout compte fait?

   Mais le compte de quoi au fait ?

     Devinez!!

  La figure à la fois rigoureuse et sécurisante de père de la nation est bien ébréchée en ces temps difficiles…

  Peu de gens- enfin, certains quand même – aimeraient aujourd’hui occuper ce poste.

  A quelques encâblures de nouvelles élections, l’équilibre demande assurance et compétence…

  Mais si le président n’a plus confiance dans ses propres décisions, comment le créditer de notre adhésion dans ce tangage de gestion qui déstabilise tout le monde?

  C’est vrai que l’application pratique de l’ukase présidentiel n’était pas très facile à mettre en place…

  On aime et on respecte un père sévère, juste, relais de valeurs universelles qui tient la barre de la famille dans un espace d’amour et de pédagogie bienveillante…

 Mais un père qui gère son monde au doigt mouillé , en s’accrochant chancelant au bastingage n’inspire pas beaucoup de respect…

  Dans un monde où s’affrontent régulièrement deux positions opposées, où les fissures menacent l’intégrité nationale, il est difficile de satisfaire les deux camps, en tentant de faire une addition aléatoire des voix potentielles des uns et des autres.

  La carte d’identité n’est plus requise.

  A quand la suppression du pass?

     Les pères de famille d’aujourd’hui élèvent leurs enfants à coup d’éducation positive… en les créditant d’une intelligence supérieure…

  Les présidents girouettes font de même… sauf que c’est le contraire: il nous prend vraiment pour des imbéciles…

   Que cette journée vous soit enfin claire :

Oui au pass sanitaire

 Non à la carte d’identité…

  Jusqu’à demain…

    Je vous embrasse

© Michèle Chabelski

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook