La députée antisémite a comparé Israël aux talibans

LES + VUS CHEZ LES PRO

Le membre du Congrès Ilhan Omar du Parti démocrate des États-Unis a comparé les actions des États-Unis et d’Israël aux « atrocités inimaginables perpétrées par des organisations terroristes telles que le Hamas et les talibans ».

Le membre du Congrès démocrate Ilhan Omar a comparé les États-Unis et Israël aux talibans et au Hamas, affirmant qu’ils ont tous commis des « atrocités inimaginables ». Elle a en outre écrit que « nous devons être au même niveau de responsabilité et de justice pour toutes les victimes de crimes contre l’humanité », a écrit la députée démocrate du Minnesota sur Twitter.

Ilhan Omar avec Nancy Patricia Pelosi,

« Nous avons vu les atrocités inimaginables commises par les États-Unis, le Hamas, Israël, l’Afghanistan et les talibans », a écrit Omar, comparant les États-Unis et Israël à des organisations terroristes. Le bureau d’Omar n’a pas répondu à une demande du British Daily Mail, « De quelles atrocités spécifiques traite-t-il dans un tweet dont les États-Unis sont responsables ».

Lors d’une discussion au sein de la commission des Affaires étrangères sur le budget et la stratégie de politique étrangère du ministère des Affaires étrangères, Ilhan Omar n’a pas répondu à son affirmation selon laquelle « l’Amérique est comme les organisations terroristes ». Au lieu de cela, elle a demandé au secrétaire d’État Anthony Blinken « comment les États-Unis prévoient d’aider les gens dans les zones où des crimes de guerre sont perpétrés par le Hamas et les talibans, y compris des endroits comme Israël, les territoires palestiniens et l’Afghanistan ».

Ilhan Omar avec Bernie Sanders

Omar est une Américaine d’origine somalienne qui a été élu à la Chambre des représentants des États-Unis au nom de l’État du Minnesota. Omar a même comparé Israël à l’Iran dans le passé lorsqu’elle a déclaré : « Quand Israël adopte une loi qui le reconnaît en tant qu’État juif et ne reconnaît pas les autres religions qui y vivent, et nous le traitons toujours comme une démocratie au Moyen-Orient, je devrais presque rire. Ce sont des choses que nous voyons dans les sociétés que nous critiquons comme l’Iran. » . Omar a appelé à plusieurs reprises dans les médias à arrêter toute aide à Israël, et a même essayé de recruter un certain nombre d’autres membres du Congrès pour soutenir le mouvement.

Selon plusieurs démocrates, les propos d’Oman ont « discrédité » le parti

Les élus démocrates juifs de la Chambre des représentants des États-Unis se sont réunis mercredi pour discuter de la montée de l’antisémitisme, suite à un tweet de leur collègue démocrate Ilhan Omar, dans lequel elle a mis sur le même plan le Hamas, les Talibans, Israël et les États-Unis. Selon le site d’information JTA, c’est la deuxième réunion des 25 représentants démocrates juifs en quelques semaines, la première ayant été organisée dans le sillage du conflit armé de 11 jours entre Israël et les groupes terroristes à Gaza, et le pic d’incidents antisémites qui a eu lieu au même moment aux États-Unis.

Dans son tweet publié lundi, Ilhan Omar, connue pour ses positions anti-israéliennes très tranchées, a affirmé : « Nous devons avoir le même niveau de responsabilité et de justice pour toutes les victimes de crimes contre l’humanité », a posté Omar. « Nous avons vu des atrocités impensables commises par les États-Unis, le Hamas, Israël, l’Afghanistan et les talibans. » Un certain nombre de législateurs présents à la réunion veulent nommer Omar dans une déclaration disant que son affirmation a « discrédité » le parti, selon deux sources.

Toutefois, aucun d’entre eux n’a pu croire que le tweet était antisémite, ont ajouté les sources. Les détracteurs d’Omar au sein du groupe parlementaire démocrate juif envisagent d’envoyer leur propre lettre s’ils ne parvenaient pas à persuader l’ensemble du groupe de signer. Le tweet d’Omar contenait une vidéo d’elle interrogeant le secrétaire d’État Antony Blinken au Congrès ce jour-là sur les raisons pour lesquelles l’administration Biden s’oppose aux efforts de la Cour pénale internationale pour enquêter sur les ressortissants de certains pays pour des crimes de guerre présumés.

Elle a déclaré qu’elle ne pensait pas que ni le Hamas, ni le gouvernement afghan, ni les Talibans, ni Israël disposaient d’une justice militaire assez efficace pour enquêter de façon indépendante.

JForum – Times of Israël

SourceJFORUM.FR

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook