La fin du couple Zemmour et Maréchal ?

Vues:

Date:

Européennes : vers un divorce entre Zemmour et Maréchal ?

Minée par les querelles incessantes, Marion Maréchal serait tentée de quitter Reconquête dès le lendemain des élections européennes.

« Vivement le 9 juin ! » Ce cri de ralliement aurait pu être le mantra de Reconquête. Pendant plus de six mois, Éric Zemmour et Marion Maréchal ont laissé leurs querelles internes empoisonner leur propre campagne. Dès septembre, ça part mal : Marion Maréchal prévoit d’annoncer sa candidature sur TF1, Éric Zemmour lui grille la politesse en la dévoilant dans Le Figaro, trente minutes avant. Il y aura donc deux campagnes, entre Zemmour et Maréchal, c’est la guerre ouverte. Quelle qu’en soit l’issue ce soir, la rupture semble déjà écrite, épilogue d’un mariage vicié dès le premier jour de la noce.

Depuis le retour en politique de Maréchal en 2022, l’alchimie n’a jamais opéré avec Zemmour et son clan. « C’est d’autant plus consternant qu’on est tous d’accord sur le fond », se lamente un élu. La défense de la civilisation européenne, la croisade contre l’islamisation de l’Europe, le péril du « grand remplacement », autant de causes existentielles censées dépasser les querelles d’ego.

Le duel s’est cristallisé lors de cette campagne sur un désaccord stratégique de fond : comment se positionner vis-à-vis du RN et de Jordan Bardella. Marion Maréchal et les siens veulent ménager leur ancien parti et s’acharner sur Les Républicains. Le clan Zemmour, à l’inverse, est persuadé que la stratégie lors de la présidentielle de 2022 – pilonner le RN – demeure la meilleure. Effet de ce combat fratricide mesuré par les sondages : la moitié des électeurs de Zemmour en 2022 prévoient de voter pour Bardella. Un fiasco monumental.

Va-t-elle quitter Reconquête ?

« Je suis soulagé que ça se termine, soupire un proche de Maréchal. Mais la suite va être un carnage. » Depuis des semaines, une rumeur enfle chez Reconquête : le retour de Maréchal au RN, bien qu’elle ait démenti plusieurs fois. Il est plus probable qu’elle quitte Reconquête après les élections européennes sans forcément rejoindre sa tante, siégeant au sein du groupe ECR, voire en créant son propre parti. Les plus revanchards parmi son entourage la poussent à poursuivre le combat contre Zemmour, en exigeant des élections internes pour lui reprendre Reconquête.

Autant d’options qui dépendent du résultat de ce soir. Si Maréchal échoue sous les 5 % … « Elle pourra arrêter – à nouveau – sa carrière politique, grince l’entourage de Zemmour. Marion voit désormais Reconquête comme un supplétif du RN, mais ce n’est pas notre ADN. C’est à elle de choisir où elle veut continuer. » Désabusé par la tournure des événements, un vieux compagnon de route jadis confiant dans cette union de (re) conquête, conclut : « Quel gâchis ! Au moins on sait qu’Éric ne sera jamais Napoléon, et que Marion ne sera jamais Jeanne d’Arc. »

Le JDD

La rédaction de JForum, retirera d’office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

La source de cet article se trouve sur ce site

1 COMMENTAIRE

  1. Dommage, c’était un beau couple politique !!! Les divorces ne sont jamais bons. Pourtant, ils ont beaucoup de choses en commun. Une division ne fait que partager une force et l’amoindrir. Ils demeurent quand même deux forces politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img