La guerre et ses effets. Intel suspend l’extension d’une usine de semi-conducteurs en Israël.

Vues:

Date:

«Gérer des projets de grande ampleur, en particulier dans notre industrie, nécessite souvent de s’adapter à des calendriers évolutifs», a déclaré à l’AFP un porte-parole d’Intel. «Nos décisions sont fondées sur les conditions économiques, l’évolution des marchés et la gestion responsable de nos capitaux.» Intel n’a fait aucune référence à la guerre qui ravage la bande de Gaza, au neuvième mois d’une offensive dévastatrice d’Israël en riposte à l’attaque sans précédent du Hamas du 7 octobre.

Le géant américain des microprocesseurs est installé depuis cinquante ans en Israël et l’ouverture d’un centre de recherche à Haïfa. Durant les années 2010, Intel est devenu le premier employeur du secteur technologique en Israël, selon le site de l’entreprise. En 2017, la société américaine avait déboursé 15,3 milliards de dollars pour prendre le contrôle de la start-up israélienne Mobileye, spécialisée dans l’assistance et la conduite autonome. Intel a introduit une partie du capital de Mobileye en Bourse à New York en octobre 2022, mais conserve le contrôle de la société. Israël est le troisième pays d’implantation d’Intel par la taille des actifs, selon son rapport annuel, après les États-Unis et l’Irlande.

AFP ET LE FIGARO.

La source de cet article se trouve sur ce site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img