La start-up Qlarium assure la fiabilité des fournisseurs chinois

12

Le ministère israélien de la Défense a recruté une start-up israélienne pour dépister les prestataires alors qu’il continue de se procurer du matériel médical dans le monde entier pour lutter contre l’ épidémie de coronavirus.

La start-up, Qlarium, utilise un système basé sur l’intelligence artificielle (IA) pour donner une image intelligente de la fiabilité des fournisseurs, en mettant l’accent sur le marché chinois. L’entreprise recueille des informations auprès de différentes sources en chinois et les traduit pour établir un rapport sur le fournisseur.

En quelques minutes, la technologie permet aux décideurs du service des achats de clarifier la fiabilité du fournisseur, les dossiers commerciaux, si l’entreprise est authentique ou fausse et s’il vaut la peine d’investir de l’énergie dans l’approvisionnement auprès d’eux.

Qlarium analyse les informations en temps réel sans aucune interaction avec l’organisation analysée, en utilisant les informations de tiers. Le système récupère et analyse les données de dizaines de banques de données chinoises et les traduit en un rapport complet de  Renseignements d’Affaires (Business Intelligence).

Le ministère de la Défense utilise Qlarium pour trouver les fournisseurs et fabricants concernés, tout en évitant les intermédiaires, les équipements défectueux et les fausses entreprises.

“Suite à la crise des coronavirus, nous avons identifié de plus en plus d’entreprises qui n’ont aucune crédibilité en offrant des services qu’elles ne peuvent apparemment pas fournir, ou sans la capacité de les fournir à court terme”, a déclaré le PDG de Qalrium, Yaron Shapira. “Nous nous sommes mobilisés sur cette question, et nous espérons qu’en menant une vérification minutieuse sur la crédibilité des fournisseurs et en accélérant la chaîne d’approvisionnement, les hôpitaux seront mieux préparés à faire face au coronavirus et, par conséquent, peut-être que l’économie reprendra plus tôt pour fonctionner à pleine production. “

Le ministère de la Défense a coordonné, mercredi après-midi, la livraison de réactifs pour des dizaines de milliers de tests de coronavirus et 30 000 combinaisons de protection pour le personnel médical, arrivée en Israël, via la Corée du Sud.

“Je remercie le ministère de la Défense et El Al, que nous avons envoyés au bout du monde afin d’apporter des équipements de sauvetage jusqu’ici”, a déclaré mercredi le ministre de la Défense Naftali Bennett. «Nous continuons à agir à plein régime et de toutes les manières possibles, à la fois avec la production locale et sur la scène internationale.»

Maayan Jaffe-Hoffman a contribué à ce reportage.

SourceJFORUM.FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici