Le Chili et la Banque interaméricaine de développement choisissent l’israélien Toka pour sa cybersécurité.

55

Toka, la société israélienne de renforcement des capacités en matière de cybersécurité pour les agences gouvernementales, a été sélectionnée par le gouvernement chilien et la Banque interaméricaine de développement (BID) pour conseiller le Chili sur les prochaines étapes de la préparation nationale à la cybersécurité et du renforcement des capacités opérationnelles du pays. Toka évaluera les lacunes et les défis actuels en matière de cybersécurité au Chili et soutiendra la mise en œuvre du projet de la BID en recommandant des améliorations spécifiques de l’état de préparation à la cybersécurité.

À la suite de la cyberattaque de mai 2018 contre la Banque du Chili, les dirigeants chiliens ont accéléré la mise en œuvre de la stratégie nationale de cybersécurité approuvée en 2017 afin de relever ces nouveaux défis. Toka soutient la mise en œuvre en cours de la stratégie nationale chilienne et proposera des améliorations aux outils technologiques, aux infrastructures, aux programmes de formation et aux politiques de cybersécurité du Chili.

« Dans le paysage actuel de cybermenaces en constante évolution, la Banque interaméricaine de développement comprend que les pays de toutes tailles, partout dans le monde, doivent être proactifs et chercher régulièrement de nouvelles façons de protéger leurs infrastructures vitales et leur population », a déclaré Yaron Rosen, PDG et cofondateur de Toka. « Nous sommes reconnaissants que nos partenariats de confiance avec des organisations établies comme la BID nous aient donné l’occasion de travailler avec le gouvernement du Chili sur la résilience du pays en matière de cybersécurité ».

Toka est la première entreprise à s’attaquer à ces nouvelles menaces en associant des innovations de pointe à une réflexion stratégique et audacieuse sur les questions de cybersécurité nationale. Toka développe des capacités de collecte de renseignements haut de gamme pour renforcer la sécurité intérieure et peut répondre à toute l’étendue des besoins défensifs en matière de cybersécurité, y compris le développement de nouvelles technologies si nécessaire.

Basée à Tel Aviv, en Israël, Toka a été fondée par des dirigeants ayant une expérience inégalée dans les domaines politique, militaire et des entreprises. L’équipe de Toka comprend des membres qui ont travaillé aux plus hauts niveaux de l’écosystème national de cybersécurité d’Israël, en étant le fer de lance du développement de l’Agence nationale israélienne de la cybersécurité, la première du genre dans le monde. Son équipe fondatrice comprend : le général de brigade à la retraite Yaron Rosen, ancien chef du cyber-état-major des forces de défense israéliennes ; Alon Kantor, ancien vice-président du développement commercial de CheckPoint ; Kfir Waldman, ancien PDG des sociétés de cybersécurité et de téléphonie mobile Kayhut et Go Arc ; et Ehud Barak, ancien premier ministre et ministre de la défense israélien.

Toka est soutenue par des investisseurs tels que Andreessen Horowitz, Eclipse Ventures, Dell Technologies Capital, Entrée Capital et Launch Capital. Pour plus d’informations, consultez le site : tokagroup.com.

Source : Investegate & Israël Valley

SourceISRAELVALLEY.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici