Le confinement en Europe a été favorable aux pamplemousses israéliens.

43

FruitPro a été fondée en octobre 2017 dans le cadre de Galilee Export, l’un des plus grands producteurs en Israël et c’est maintenant une référence dans le secteur international des produits frais. Le bureau néerlandais de Ridderkerk se concentre principalement sur les pays du Benelux, la Scandinavie, l’Allemagne et l’Europe de l’Est. Son directeur a expliqué que la saison israélienne des pamplemousses a commencé en septembre et se poursuit traditionnellement jusqu’au début du mois de juin. « Cette année, nous avons eu un début de saison difficile car la production en provenance d’Afrique du Sud a pris plus de temps que prévu. Vers novembre, nous avons constaté une légère augmentation de la demande et nous avons pu réguler davantage les ventes grâce à des ventes et des programmes quotidiens », explique Jordi. « Les prix étaient bas au début de la saison en raison des dernières arrivées d’Afrique du Sud et des premières arrivées de Turquie. En raison de la forte influence des pays concurrents et d’une monnaie plus forte en Israël, il était souvent plus intéressant pour les producteurs en Israël de commercialiser leur produit sur le marché local ou industriel. Néanmoins, nous avons pu élargir notre position dans le domaine des agrumes en offrant une continuité dans la qualité et les volumes ».

« Nous essayons d’écouler nos agrumes de manière efficace et plus cohérente sur le marché européen. Le pamplemousse d’Israël se distingue des autres pamplemousses par sa meilleure qualité interne, le rapport sucre/acidité et son aspect général par rapport aux autres sources méditerranéennes ». « Comme le pamplemousse n’est pas l’agrume le plus populaire auprès des consommateurs européens, nous devons nous différencier sur le marché par le goût, la qualité et le service. C’est quelque chose qui représente un véritable défi chaque année ».

Du côté de la production, l’effet du coronavirus a eu peu d’impact. Les entrepôts étaient pleinement opérationnels et la nouvelle réglementation était bien anticipée et il y a eu une augmentation en mars, car la majorité des consommateurs ont commencé à accumuler. Cela s’est poursuivi jusqu’au mois de mai environ. Les pamplemousses d’Israël sont exportés vers presque tous les pays du monde. En raison du confinement en Asie, un déplacement des volumes vers d’autres continents a été constaté. Par exemple, il y a eu une croissance significative des ventes en provenance d’Extrême-Orient et sur le marché européen, et un déclin important en Asie. La superficie des pamplemousses a considérablement augmenté ces dernières années et l’on s’attend à ce qu’elle continue à croître dans les années à venir.

Source : Freshplaza & Israël Valley

SourceISRAELVALLEY.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici