Le Congrès juif mondial attribue le prix Theodor Herzl au chef de l’ONU

António Guterres, secrétaire général des Nations unies

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé en novembre 2020 à combattre la haine dans le monde, en recevant lors d’une cérémonie virtuelle le prix Theodor Herzl, attribué par le Congrès juif mondial pour la première fois à un chef des Nations unies.

« Parallèlement au Covid-19, un autre virus s’est propagé – l’antisémitisme et la haine sous de nombreuses formes », a-t-il relevé, en qualifiant « d’effrayant » le fait de « voir aujourd’hui en marche des néo-nazis et des suprémacistes blancs ».

« Nous devons lutter ensemble contre la haine sous toutes ses formes », a réclamé Antonio Guterres en évoquant des victimes qui peuvent être des juifs, des musulmans, des migrants ou des réfugiés.

Le prix annuel Theodor Herzl récompense des personnalités travaillant à la promotion des idéaux d’Herzl en faveur d’un monde plus sûr et tolérant à l’égard des juifs.

Parmi les récipiendaires figurent la chancelière allemande Angela Merkel (2019) et le président élu américain Joe Biden (2016).

Souhail Ftouh

Évaluation de l’article

SourceIDENTITEJUIVE.COM

ARTICLES POPULAIRES

3 Commentaires

  1. Comment peut-on donner une telle distinction et un tel honneur à cet homme qui est à la tête d’une organisation qui condamne Israel 20 fois par jour, c’est le monde à l’envers !

  2. Toujours dans le même sens. Certes, on comprend l’intention de cette attribution. Mais franchement, le Prix HERZL à un farouche partisan du dépeçage d’Erets Israël, c’est triste, c’est con et ça fait passer le CJM pour des guignols.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires