Le Hamas annonce une nouvelle condition aux négociations avec Israël

16

Le mouvement terroriste Hamas, basé dans la Bande de Gaza, a affirmé lundi qu’il n’entrerait en négociation avec Israël qu’une fois que tous les détenus dont la libération avait été approuvée dans l’accord d’échange de prisonniers de 2011 seront sortis de prison…….Détails……..

Abdellatif al-Qanoua, porte-parole du Hamas, a déclaré qu’aucun nouvel accord ne serait conclu avec l’Etat hébreu tant qu’il n’aura pas libéré ceux qu’il a réemprisonnés trois ans après l’accord d’échange pour récupérer le soldat israélien Gilad Shalit, enlevé dans le sud de Gaza en 2006.
« La libération des 60 Palestiniens actuellement emprisonnés et qui avaient été libérés dans le cadre de l’accord de Shalit est une condition essentielle pour lancer des discussions sur un nouvel accord », a indiqué M. Qanoua au cours d’une manifestation près du bureau du Comité international de la Croix-Rouge à Gaza.
« Israël n’a pas respecté l’accord après qu’il a réemprisonné les Palestiniens qu’il avait libérés en vertu de l’accord », a-t-il souligné, exhortant l’Egypte à faire pression sur Israël en faveur de leur libération.
En octobre 2011, l’Egypte avait négocié un accord d’échange de prisonniers entre Israël et le Hamas, dans le cadre duquel Israël a libéré 1.028 terroristes prisonniers palestiniens en échange de la libération de M. Shalit.
Cependant, l’Etat hébreu a réemprisonné en 2014 au moins 70 des Palestiniens qui avaient été libérés en raison de la reprise de leurs activités terroristes.
Israël estime que deux citoyens israéliens, Avera Mengistu et Hisham a-Seid, qui ont disparu après avoir volontairement traversé la frontière pour entrer dans Gaza, sont retenus dans l’enclave palestinienne.
En outre, le Hamas conserverait les dépouilles d’Oron Shaul et Hadar Goldin, deux soldats tués au cours de la campagne militaire israélienne dans la Bande de Gaza en 2014.
Les propos de M. Qanoua sont intervenus une jour après que le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a demandé à l’armée de se servir des dépouilles de Palestiniens retenues en Israël comme « monnaie d’échange » pour les Israéliens enlevés à Gaza.

Source Xinhuanet

Vous nous aimez, prouvez-le….

SourceKOIDE9ENISRAEL.BLOGPOST.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici