Les démocrates demandent aux États-Unis d'agir contre l'expulsion des Palestiniens de Masafer Yatta par Israël

15

Quatre-vingt-trois législateurs affirment que la délocalisation de quelque 1 000 familles palestiniennes est contraire au droit international, qu’elle risque de « déclencher la violence » et de « saper davantage les efforts visant à trouver une solution à deux États ».

Quatre-vingt-trois démocrates de la Chambre et du Sénat ont exhorté jeudi le secrétaire d’État américain Antony Blinken à empêcher activement Israël d’expulser plus de 1 000 Palestiniens des villages de Masafer Yatta en Cisjordanie.

« Nous sommes profondément préoccupés par le fait que cette expulsion de familles palestiniennes de maisons qu’elles habitent depuis des générations pourrait déclencher des violences, constitue une violation directe du droit humanitaire international et pourrait saper davantage les efforts visant à parvenir à une solution à deux États », ont averti les législateurs, sous la direction de la représentante Melanie Stansbury et du sénateur Jeff Merkley. La lettre est un rare avertissement bicaméral contre les actions israéliennes, signé par 20 sénateurs démocrates et 63 représentants de tout l’éventail idéologique du parti.

Début mai, la Haute Cour israélienne a approuvé l’expulsion de quelque 1 000 Palestiniens de huit villages du sud de la Cisjordanie, à l’issue d’un conflit juridique de deux décennies portant sur des terres qui ont été transformées par l’armée israélienne en zone de tir et où les Palestiniens vivent depuis des générations.

Jusqu’à la décision de la Haute Cour, une ordonnance du tribunal autorisait les résidents à y rester, mais leur interdisait de construire des structures supplémentaires. Toute construction dans cette zone est donc considérée comme illégale, et les autorités israéliennes y démolissent régulièrement des structures. Les résidents palestiniens ont également été la cible de la violence des colons, de plus en plus fréquente au fil des ans.

« En tant que partisans d’une relation forte entre les États-Unis et Israël, nous pensons que de telles expulsions sapent nos valeurs démocratiques communes, mettent en péril la sécurité d’Israël et méprisent les droits de l’Homme et les droits civils des Palestiniens », ont ajouté les législateurs, signalant à la fois les remarques générales de M. Blinken du 20 mai 2021 sur la nécessité d’éviter les mesures susceptibles d’attiser les tensions et les remarques récentes du porte-parole du département d’État Ned Price sur les expulsions, en particulier.

« L’expulsion des Palestiniens de leurs maisons est incompatible avec le droit humanitaire international, conformément aux articles 49 et 147 de la Quatrième Convention de Genève, et incompatible avec les efforts déployés pour parvenir à une solution à deux États », ont-ils noté, exhortant l’administration Biden à empêcher à la fois les expulsions et d’autres exercices d’entraînement militaire dans la région. Ils ont en outre demandé à l’administration d’encourager Israël à approuver les plans directeurs de Masafer Yatta afin que les Palestiniens puissent construire et conserver des maisons, des écoles et des infrastructures et assurer la pérennité de leurs terres.

« Le président Biden se rendant en Israël fin juin, il est essentiel que l’administration réagisse rapidement afin que ce voyage capital puisse déboucher sur des mesures concrètes en faveur de la paix », ont souligné les législateurs.

Biden devrait se rendre en Israël vers la fin du mois de juin, dans ce qui serait sa première visite au Moyen-Orient depuis son entrée en fonction.

« Avec cette lettre, les membres du Congrès indiquent clairement à l’administration que la détérioration de la situation en Israël et dans les territoires palestiniens occupés requiert une attention urgente – et que les actes profondément nuisibles de déplacement et d’annexion de facto doivent être confrontés », a déclaré Hannah Morris, directrice des affaires gouvernementales de J Street, ajoutant « alors que le président se prépare à se rendre dans la région en juin, les législateurs l’encouragent vivement à défendre les droits et les intérêts à long terme des Palestiniens et des Israéliens ».

Traduction : AFPS

SourceFRANCE-PALESTINE.ORG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici