Les forces israéliennes font une descente dans le bureau de Defense for Children International à Al-Bireh

LES + VUS CHEZ LES PRO

Les forces israéliennes ont fait une descente au siège de Defense for Children International (DCIP) dans le centre de la Cisjordanie occupée, confisquant des ordinateurs et des dossiers de clients, tôt jeudi matin.

Les forces israéliennes ont fait une descente au siège de DCIP situé dans le quartier de Sateh Marhaba à Al-Bireh, près de Ramallah, vers 5 h 15 le 29 juillet.

Plus d’une douzaine de soldats israéliens ont forcé la porte d’entrée verrouillée du bureau et ont confisqué six ordinateurs de bureau, deux ordinateurs portables, des disques durs et des dossiers de clients liés aux enfants palestiniens détenus représentés par les avocats du DCIP devant les tribunaux militaires israéliens.

Aucun document n’a été laissé dans le bureau pour donner une indication de la raison de la descente, et ils n’ont laissé derrière eux aucun reçu des matériaux saisis.

« Ce dernier acte des autorités israéliennes fait avancer une campagne en cours visant à réduire au silence et à éliminer les organisations palestiniennes de la société civile et des droits de l’homme comme le DCIP », a déclaré Khaled Quzmar, directeur général du DCIP. « Les autorités israéliennes doivent immédiatement mettre fin aux efforts visant à délégitimer et à criminaliser les défenseurs des droits de l’homme et les organisations de la société civile palestiniens, et la communauté internationale doit demander des comptes aux autorités israéliennes. »

Les images de vidéosurveillance de l’intérieur du bureau du DCIP montrent que les forces israéliennes entrent dans les locaux à 5 h 15. Les soldats israéliens se déplacent dans le bureau du DCIP, rassemblant des ordinateurs, des portables et des dossiers, puis coupent l’alimentation de la caméra de télévision en circuit fermé à 5 h 27.

Les organisations humanitaires et de défense des droits humains israéliennes, palestiniennes et internationales sont confrontées à un environnement opérationnel de plus en plus difficile et à un rétrécissement de l’espace civique en Israël, en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est, et dans la bande de Gaza.

Les tentatives de délégitimation des organisations humanitaires et de défense des droits de l’homme opérant dans le territoire palestinien occupé, en particulier, se sont multipliées ces dernières années, ce qui a eu un impact négatif sur leur capacité à fournir une assistance et à défendre les droits de l’homme des Palestiniens.

Traduction : AFPS

SourceFRANCE-PALESTINE.ORG

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook