Les habitants juifs de Lod voient leurs maisons saccagées.

LES + VUS CHEZ LES PRO

Des émeutes sont signalées dans tout le pays, les principales autoroutes étant fermées en raison des jets de pierres des manifestants arabes ; 30 résidents de Lod, dont des membres de gangs criminels locaux, sont arrêtés ; un magasin appartenant à des Juifs est incendié dans la ville voisine de Ramle.

Les habitants juifs de Lod ont découvert dimanche que leurs maisons avaient été cambriolées et saccagées par des voisins arabes alors qu’ils avaient trouvé un abri loin des émeutes à l’extérieur de la ville.

Les meubles ont été brisés, les appareils cassés et les livres religieux vandalisés.

L’agence de sécurité Shin Bet a déclaré qu’elle avait arrêté des dizaines de citoyens arabes soupçonnés d’avoir participé à des attaques contre des juifs, notamment contre une famille qui s’est rendue dans la ville arabe d’Umm al Fahm la semaine dernière et qui a été accostée par une foule de lyncheurs.

Conséquences de l’incendie provoqué par des émeutiers à Umm al Fahm la semaine dernière.

Des émeutes ont éclaté samedi dans le secteur arabe et dans les villes mixtes juives et arabes, marquant le cinquième jour consécutif de troubles civils.
À Lod, qui est devenu le point central des récentes violences, au moins 30 personnes ont été arrêtées en raison de leur participation aux émeutes, dont 12 personnes connues comme membres de gangs criminels locaux.

Samedi, la police a découvert une caisse de bombes incendiaires prêtes à être utilisées à l’intérieur d’une mosquée à Lod, lors d’une perquisition menée par des officiers et l’imam local.

Pour tenter de prévenir la violence, le ministre de la Défense, Benny Gantz, a prolongé la déclaration d’”urgence civile” à Lod. Des barrages routiers ont été mis en place pour empêcher les “incitateurs et provocateurs” d’entrer dans la ville et un couvre-feu a été imposé, assorti d’une peine de trois ans d’emprisonnement pour toute personne contrevenant à l’ordre.

La police bloque l'entrée du Lod par crainte d'émeutes (Photo : Hagai Dekel)
La police bloque l’entrée du Lod par crainte d’émeutes (Photo : Hagai Dekel)

Dans la ville mixte de Ramla, des Arabes ont incendié une boutique du marché local appartenant à un vendeur juif. D’autres résidents juifs ont été la cible de tirs de pétards alors qu’ils cherchaient à s’abriter des roquettes tirées depuis Gaza en direction de la ville et de l’aéroport voisin.

Samedi, à Tibériade, la police des frontières a identifié des suspects armés de matraques dans les rues. Les quatre suspects, tous des jeunes hommes d’une vingtaine d’années, ont été arrêtés.

À Jérusalem, la police s’est heurtée à des manifestants dans l’est de Jérusalem et le personnel médical du centre médical Hadassah a découvert que ses voitures avaient été vandalisées et les pneus crevés.

De nombreuses routes à travers le pays ont également été bloquées par les émeutiers. Sur la route côtière du pays, des émeutiers ont jeté des pierres sur les voitures qui passaient. Les forces de police ont arrêté deux résidents de Jisr az-Zarqa, soupçonnés d’avoir jeté des pierres et préparé des cocktails Molotov.

Troubles à Jaffa (Photo : Yair Sagi)
Troubles à Jaffa (Photo : Yair Sagi)

En réponse à une nouvelle nuit d’émeutes et de troubles, le commissaire Kobi Shabtai a déclaré que les émeutiers de tout le pays feront face à la justice.

“Au départ, nous n’étions pas en mesure d’être présents dans tous les endroits où des émeutes ont éclaté, mais nous sommes désormais au complet et déployés dans tout le pays, de sorte que nous serons en mesure de répondre à chaque événement “, a déclaré M. Shabtai.

Évaluation de l’article

SourceIDENTITEJUIVE.COM

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook