Les résultats de l’autopsie de la journaliste tuée ont été présentés

771

Le corps de la journaliste palestinienne, Shireen Abu Akleh, qui a été tuée ce matin lors d’un échange de tirs entre des soldats de Tsahal et des terroristes palestiniens à Djénine, a été autopsié par un médecin légiste palestinien.
Ce dernier vient de rendre ses conclusions:  »il est impossible de déterminer si ce sont des tirs palestiniens ou israéliens qui ont causé la mort de la journaliste. Aucun élément ne permet d’affirmer qu’elle a été atteinte par un tir effectué à courte distance ».

La cause de la mort a été déterminée: Abu Akleh a été touchée fatalement par une balle dans la tête. Celle-ci est en cours d’examination.

Après avoir été libéré de l’institut médico-légal de Naplouse, le corps de la journaliste a été porté en procession dans les rues de Ramallah jusqu’au siège d’Al Jazeera. Il était recouvert d’un drapeau palestinien. Demain, une cérémonie d’hommage officielle sera célébrée à la Moukata, à Ramallah en présence d’Abou Mazen. La journaliste sera enterrée vendredi à Jérusalem.

Palestinian protesters clash with Police during a protest in solidarity with Al Jazeera journalist Shireen Abu Aqleh who was killed during a raid of Israeli security forces earlier today in Jenin, in the East Jerusalem Neighborhood of Beit Hanina, May 11, 2022. Photo by Jamal Awad/Flash90 

A Jérusalem justement, dans le quartier de Beth Hanina où vivait Abu Akleh, des Arabes manifestent en ce moment, aux cris d’Allah Akbar et en brandissant des drapeaux palestiniens. La police est sur les lieux.

SourceLPHINFO.COM

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici