Les Saoudiens : un accord si c’est Trump ou Biden

Une annonce concernant la normalisation entre Israël et l’Arabie saoudite est proche et il pourrait y avoir des évolutions majeures après les élections présidentielles américaines en fonction de qui sera le vainqueur, a déclaré le directeur du Mossad Yossi Cohen lors de conversations à huis clos, a appris le Jerusalem Post.

Dans les heures précédant l’aube du dimanche matin, N12 a rapporté que Cohen avait dit en privé à son entourage que les Saoudiens attendaient jusqu’à la fin des élections américaines, mais qu’ils pourraient potentiellement annoncer la normalisation comme un «cadeau» au vainqueur.

La conséquence du rapport de la chaîne N12 était qu’une telle annonce pourrait même intervenir presque immédiatement après l’élection.

Cependant, le Post a appris que le reportage N12 a mal compris ou n’a pas pleinement étoffé ce que Cohen avait dit.

Ce que Cohen a dit à son entourage, c’est que si le président américain Donald Trump remporte la réélection, il pourrait y avoir une annonce presque immédiate.

Pourtant, si, comme le suggèrent les sondages, le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden remporte l’élection, bien que les Saoudiens souhaitent toujours un accord de normalisation avec Israël, il n’y aura pas nécessairement de calendrier clair.

Cohen avait souligné que les Saoudiens ne voulaient pas faire de cadeau à Trump et n’offriraient rien en contrepartie d’une administration Biden qui prendraient les rênes.

Au contraire, Cohen comprend qu’une administration Biden peut vouloir lier la normalisation avec les Saoudiens avec les soi-disant progrès dans les négociations avec les Palestiniens – la tactique opposée à celle de l’administration Trump qui tente de faire pression sur les Palestiniens pour qu’ils fassent preuve de flexibilité dans les négociations avec Israël en poursuivant la normalisation sans traiter avec eux.

De plus, Cohen aurait reconnu que la situation post-électorale aux États-Unis, en particulier si Biden était élu, serait beaucoup plus incertaine en ce qui concerne les relations internationales en général, et que son estimation était basée sur la connaissance de ce que les Saoudiens veulent et sont prêts à faire.

L’accord de normalisation impliquera également un accord d’armement entre les États-Unis et l’Arabie saoudite, ce qui pourrait servir à amortir cette décision, a déclaré Cohen.

Les liens normalisés sont quelque chose que beaucoup attendent avec impatience en Israël et en Arabie saoudite, un récent sondage réalisé par Zogby Research Services révélant que près de 80% des Saoudiens sont favorables à une normalisation des relations avec Israël au cours des cinq prochaines années.

Cela reflétait un autre sondage publié par Mitvim – l’Institut israélien pour les politiques étrangères régionales, qui considérait l’Arabie saoudite comme le pays avec lequel la  plupart des Israéliens aimeraient établir ensuite des liens normalisés.

En outre, N12 rapporte, en citant des sources israéliennes, que les négociations de normalisation menées par les États-Unis entre l’État juif et Oman sont sur le point de réaliser une percée. En fait, ces sources estiment qu’Oman est le pays le plus susceptible de normaliser les relations, bien que certains pensent que Mascate adoptera également une approche plus prudente et ne signera rien avant la fin des élections.

Ces annonces font suite à la vague en cours d’établissement de relations complètes entre Israël et les pays du monde arabe, le Soudan ayant récemment annoncé un mouvement de normalisation.

Lahav Harkov a contribué à ce reportage

jpost.com

SourceJFORUM.FR

ARTICLES POPULAIRES

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires

SourceJFORUM.FR