La source de cet article se trouve sur ce site

Les bombardements ont été menés près d’une école dans la ville de Tal Rifaat, où des heurts opposent sporadiquement forces turques et kurdes.

Les civils sont pris au piège. Neuf personnes dont huit enfants âgés de moins de 15 ans sont morts ce lundi dans des bombardements turcs près d’une école dans une ville du nord de la Syrie, sous contrôle kurde, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.  

LIRE AUSSI >> Djihadistes occidentaux, réfugiés… Le lâchage des Kurdes par Trump en 6 questions 

Le drame s’est déroulé dans la ville de Tal Rifaat, où des heurts opposent sporadiquement forces turques et kurdes. « Les tirs d’artillerie se sont abattus près d’une école, au moment où les enfants sortaient » de l’établissement, selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. 

Des civils morts aussi vers Alep

Plus tôt dans la journée, treize civils ont été tués et dix-huit blessés dans des raids menés par le régime sur un marché dans la province d’Idleb, théâtre d’affrontements entre les troupes de Bachar al-Assad et les groupes rebelles et djihadistes. 

La province d’Idleb est dominée par les djihadistes du groupe Hayat Tahrir al-Cham (HTS), ex-branche syrienne d’al-Qaïda. Cette région, et des secteurs adjacents des provinces d’Alep, Hama et Lattaquié, échappe toujours dans sa vaste majorité au régime. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here