Macron à Lapid:  »Cela faisait longtemps que nous attendions ce moment »

26

Le Premier ministre israélien est en visite officielle en France. Il a été reçu par le Président Emmanuel Macron. Les deux hommes entretiennent des relations amicales depuis plusieurs années.

Ils ont échangé sur le nucléaire iranien, les attaques du Hezbollah depuis le Liban et les accords avec les pays arabes de la région. La guerre en Ukraine était également au coeur des discussions.

Puis les deux chefs d’Etat ont fait une déclaration commune sur le parvis de l’Elysée. Le Président français a commencé son allocution par ces mots:  »Je suis honoré d’accueillir à Paris, le Premier ministre de l’Etat d’Israël. Et je le suis d’autant plus que, comme tu l’as dit en arrivant cher Yaïr, cela fait quelques années que nous attendions ».

Emmanuel Macron a enjoint Yaïr Lapid à retourner à la table des négociations avec les Palestiniens.  »La réussite d’Israël passe par le chemin de la paix », a dit le Président français, estimant que Yaïr Lapid avait l’étoffe de ceux qui peuvent faire progresser la paix.

Il a également réaffirmé la volonté de la France d’arriver à un accord avec l’Iran sur le nucléaire tout en insistant sur la nécessité de préserver la sécurité et les intérêts d’Israël. Macron a évoqué le Liban et le besoin impératif de stabiliser ce pays. Concernant le différend entre Israël et le Liban sur la frontière maritime avec au coeur la question des gisements de gaz, il a déclaré:  »Il faut éviter toute action, de quelle que nature que ce soit, qui mettrait en danger le processus en cours. Les deux pays ont intérêt à aboutir à un accord qui permettra une exploitation des ressources énergétiques au bénéfice des deux peuples ».

Il a réitéré le soutien de la France envers Israël et son engagement pour sa sécurité face au terrorisme. Enfin, le Président Macron a lancé à Lapid :  »Israël et tout le peuple d’Israël a de la chance de vous avoir à sa tête ».

Yaïr Lapid, quant à lui, a également rappelé les liens d’amitié qui lient la France et Israël mais aussi sur le plan personnel entre lui et Emmanuel Macron, remerciant le Président de son action contre l’antisémitisme. Il a essentiellement parlé des menaces qui pèsent sur Israël aujourd’hui: de l’Iran et du Liban. Il a demandé à la communauté internationale d’intervenir contre l’Iran nucéaire et a indiqué qu’Israël ne resterait pas les bras croisés face aux menaces sur son existence.

Photo: Capture d’écran

SourceLPHINFO.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici