Macron a livré de la France aux extrêmes.

593

Macron voulait terrasser l’opposition, le docteur Frankenstein a accouché d’un Monstre (NUPES). Histoire de la livraison de la France aux extrêmes.

Il se croyait Docteur Jekyl, il finit en Mister Hyde, livrant la France aux extrêmes. A vouloir jouer avec l’ADN de la composition politique, il a généré un monstre, qui se retourne contre lui et surtout contre nous. A vouloir régner en maître, il a livré la France à un nouveau monstre, un monstre incohérent, antisémite, composé d’élus insoumis qui, je cite, « ne pleuraient pas pour ce qui s’est passé au Bataclan », un monstre imprévu qui va mordre la main de son maître et pratiquer l’obscurantisme et véroler la vie politique pour les 5 années à venir.

Et ce n’est que le début du cauchemar, car en 2027, faute d’un candidat providentiel au centre, nous aurons Le Pen ou Mélenchon au pouvoir. Macron aura définitivement parachevé l’œuvre politique de Mitterrand, en la poussant à son paroxysme. Tuer la droite et la gauche pour régner en maître. Ce calcul aurait pu fonctionner sur Powerpoint, en mode start-up, en présentant des calculs qui ne marchent que dans une vie extra-terrestre, malheureusement, même le premier imbécile venu en aurait déduit, qu’au final, en cas d’échec, il resterait uniquement les extrêmes. L’arrogance du pouvoir Macronien, qui couvre d’une ombre terrible sa soi-disant intelligence, qui en prend un coup ce soir, lui a permis de feindre d’oublier qu’il avait déjà été élu sur une erreur et une minorité en 2017 et que personne ne le désirait pour une second mandat, à part les plus de 70 ans qu’il a prétendu sauver du Covid, et qui l’ont porté au pouvoir en Avril, et que dès lors, ce calcul était le plus dangereux qui soit. Macron a tué la France politique, et nous offre un avenir périlleux pour le moins, mortel en réalité, pour les échéances de 2027.

Alors, mes amis, entrepreneurs, que faire ?

Si vous attendiez des réformes, celle qui ont été abandonnées par ce pouvoir après l’épisode des Giles Jaunes, et dont l’avenir de la France dépend, vous ne les aurez pas. La retraite. Le numérique et les technologies. Le commerce extérieur. Les réformes institutionnelles indispensables. Les réformes nécessaires pour rendre l’État efficient et plus léger. Rien de cela n’arrivera. Dès lors, après une légère embellie liée au post-covid, tout ce qui aurait pu survenir pour soutenir la croissance et assurer l’avenir de la France sera tué dans l’œuf par des NUPES dont les théories économiques sont proches des théories soviétiques des mauvaises années, mais aussi par le RN, dont la politique (si tant est qu’il y en ait une) économique connue reste celle du national-socialisme des grandes années, en clair, une politique de gauche absurde et dépassée.

Si vous avez besoin d’une base politique stable, dotée d’une vision afin de prospérer au bénéfice des Français, ce n’est clairement pas en France qu’il faudra la chercher. Nous allons avoir une guerre de tranchée entre NUPES et RN, d’une part et LREM de l’autre, dont la finalité sera de tuer dans l’œuf toute réforme qui pourrait profiter à l’entreprise et aux entrepreneurs.

Si vous voulez investir sur le temps long, ce qui nécessite stabilité et visibilité, ce n’est plus en France qu’il faudra investir. A l’heure de la Présidence Européenne, et de la guerre en Ukraine, ce Président va faire l’objet des moqueries de ses interlocuteurs, qui vont tourner en dérisoire celui dont l’arrogance irritait la plupart des interlocuteurs Européens. Un Président sans base, ne pourra servir de fondement à la politique de l’Europe. Faute de crédibilité. A sa venue, chacun tournera le regard, et au final lui tournera le dos, tournant en ridicule notre pays, qui perd ce jour le moindre crédit international.

Enfin, bien entendu, on peut imaginer que des mesures, prises à la faveur d’alliance anormales et invraisemblables, puissent aboutir à l’Assemblées, des mesures qui pourraient accroître les taxes, alourdir des charges des entreprises, tuer l’innovation sous prétexte de capitalisme rampant. A partir de ce jour, tout est possible, sauf l’espoir qui désormais doit disparaître du vocabulaire et des dictionnaires publiés en France.

L’avenir est désormais interdit et l’imprévisibilité de principe. Pour preuve, tous ces instituts de sondage qui nous annonçaient une majorité quasi évidente pour le second tour, ce qui devrait définitivement marquer la fin de leur utilité et poser de légitimes questions sur leur présence dans l’environnement politique. Ces instituts à qui la presse donne une importance démesurée, et qui guident les votes à la Présidentielles, faisant penser à chacun que les dés sont jetés et les résultats prévus d’avance, alimentant à la fois le vote utile, qui est le contraire de l’intérêt donné au vote, qui devrait être un choix profond et personnel et non un calcul, et l’abstention, car faute de possibilité de changer le résultat, pourquoi aller voter ?

SourceJFORUM.FR

10 Commentaires

  1. La petite chose, la petite macron, n’a cessé depuis et même avant sa première élection de livrer son pays aux extrêmes. Une sorte de plaisir malsain, sans aucun doute. Une jouissance perverse irresponsable.

  2. Boker Or Monsieur Mérali, en aucun cas je souhaiterais vous vexer ou vous contredire.
    Cependant, je vous cite un exemple parmi tant d’autres, j’ai une patiente qui réside en France, en sa qualité de personne handicapée elle percevait une allocation adulte handicapée et un complément de sa retraite. . Il se trouve que l’état a supprimé son allocation d’handicap, à l’heure actuelle ses ressources se résument à 287.46 euros/mois qui permettent de régler ses factures Telles que EDF, le gaz, le téléphone Que lui reste -t-il pour survivre ?
    Macron a suspendu les aides à l’ensemble des personnes nécessiteuses qui sont dans le besoin pour se soigner,se nourrir . C’est un carnage pour ces malheureuses personnes qui sont issues de parents purement français.
    C’est forcément logique de se tourner vers un régime RN qui défendra leur intérêt.
    N’oublions pas ce que Benett a fait pendant son mandat, c’est certainement pire pour notre pays .
    Shalom Kol Tov

    • Boker Tov, bon jour, docteur. Je sais ce que vous ressentez pour les malheureux nécessiteux et je l’ai toujours ressenti moi-même. Et j’ai agi et agis toujours, sans fanfaronnade ou ostentation. Mais ce qui est gravissime et à mon avis augmente leur malheur, c’est d’être livrés sans défense aux hordes africano-musulmanes qui déferlent avec rage, haine et voracité sur la france. Croyez-vous que ces malheureux qui, nécessairement, habitent les pires endroits pollués par la présence des musulmans et des africains ont les moyens de déménager ? Non, je persiste et signe. Cette élection présidentielle était la seule et ultime occasion de dire : nous n’en voulons pas, de ces gens qui, à notre misère, ajoutent le fardeau de leur si indésirable présence, de leur religion, de leurs coutumes barbares, de l’insécurité qu’ils nous infligent, de leur haine et de leur instinct de prédateurs. Il y avait le choix entre une solution à long terme et celle d’un illusoire pouvoir d’achat sans honneur. Fidèles à leur pratique quasi séculaire, les français, que je ne nomme plus maintenant que « pouvoirs d’achat avant tout », se sont ralliés à la solution d’abandon et de déshonneur, comme ils le font coutumièrement depuis la seconde guerre mondiale. Israélien vivant heureux en Eretz Israël avec toute ma famille depuis une quinzaine d’années, je dis à nos malheureux coreligionnaires en difficulté : venez, venez chez vous, ici, notre pays, celui des juifs et votre vie ne sera plus la même.
      Shalom Kol Tov

      • Erev Tov Monsieur Mérali .
        Je tiens tout d’abord à vous remercier pour le temps que vous me consacrez et que vous m’accordez pour répondre.
        En effet, je suis très touchée par la détresse de chaque individu, c’est exactement votre cas, qui se lit au travers vos écrits.
        La situation d’un immigré transposée à l’identique en Israël, bien sûr que les alyah seraient multipliées par cinq ou dix ! Mais Israël n’est pas un kibboutz à ciel ouvert.
        Il existe un grand décalage entre l’image que les français ont d’Israël venant de France et la réalité sur place.
        Et c’est malheureusement un point d’entrée insidieux dans les difficultés et problèmes financiers. Ce problème de l’habitat indigne soulève la problématique des immigrés pauvres, ce qui les incite vivement à retourner chez eux .
        Le rôle du gouvernement devrait donner les moyens de faciliter l’achat d’un appartement sans excès, le coût d’un appartement est excessif . la vie est également très chère , en ce qui nous concerne, nous surmontons toutes les péripéties de la vie israélienne sans nous plaindre Notre Eretz Israël est notre pays , nous l’aimons et nous le respectons avec tout ce qu’il comporte .

        Shalom léhitraote

  3. Réponse à Alex E. MÉRALI,
    Vous dites « je dis à nos malheureux coreligionnaires en difficulté : venez, venez chez vous, ici, notre pays, celui des juifs et votre vie ne sera plus la même ». Alors ma question est : que fait un coreligionnaire à la retraite avec moins de 1000.00 € (équivalent à environ 3 600 shekels) par mois et qui vit en France en HLM, peut-il espérer se loger en Israël (je ne parle même pas d’acheter) avec des loyers qui explosent et au bon vouloir du propriétaire de pas renouveler ou pas son bail pardon son contrat ?

    • @Anonyme Bonsoir,
      Effectivement, en moyenne un loyer s’élève à 5-6000 shekels, 1500 à 1700 euros, c’est inabordable, l’état aide en général les immigrés, une somme de 5000 euros vous est versée , l’aide au logement 400 euros, vous devez aussi vous orienter vers un Copat holim pour vous inscrire pour d’éventuels soins corporels et dentaires .
      Je vous ai informée, à vous d’en décider
      Shalom

  4. Bonsoir Dr Myriam Berkovitch,
    C’est vrai pour un olé hadash (n’oubliez pas qu’en France quand vous avez un bail en HLM, ce bail n’est pas dépendant de la temporalité alors qu’en Israël vous dépendez du bon vouloir du propriétaire) mais ma question est : que fait un toshav hozer (après 35 ans en france et avec une retraite de moins de 1 000 €) qui serait dans la même situation que le olé hadash retraité de france ?
    Kol Touv.

    • Erev Tov à vous Anonyme
      En France, une personne est considérée comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 803 ou 964 euros, en Israël 1000 euros c’est vivre sous le seuil de pauvreté, malgré les aides de l’État vous ne pourriez pas vivre décemment.
      Concernant le toshav hozer
      Vous vous en doutez bien, vous n’aurez pas droit à autant d’avantages que des Olim Hadashim avec ce statut. Mais vous avez une aide non négligeable tout de même.
      La première chose, c’est que vous avez le droit à un billet de retour à prix réduit (et non pas gratuit,

      Mais le gros des aides, consiste en des exemptions de taxes sur les biens à usage personnel importés

      J’espère avoir répondu à vos attentes

      Si vous avez besoin d’un renseignement n’hésitez pas

      Shalom Kol Tov courage

      • Bonsoir à nouveau,
        Le plus gros reste comme même le logement (entre parenthèse le seuil de pauvreté en France est de 1 069 € actuellement), pour ce qui est du billet d’avion, il y a des billets Low Cost pour moins de 100 € (exemple Transavia). Pour ce qui est des exemptions de taxe, il revient plus chère de les importer que de les acheter sur place. En conclusion Israël reste un pays inabordable pour les juifs français les plus pauvres (donc ils peuvent se faire tuer en tant que juif en france comme par exemple Sarah Halimi car le pouvoir encourage l’émigration islamiste et les juifs pauvres vivent dans les banlieues où il ne reste plus que des voisins émigrants, les français de souche sont partis ainsi que les juifs riches) et même un Franco-Israelien pauvre ne peut pas revenir dans son pays, donc il pourra se faire tuer en tant que juif également.
        Il reste une seule solution, soit Israël décide de se conformer à la torah (sans luxure) ou soit la venue du MASHIAH (sans cela Israël risque d’être perdue).
        Kol Touv, Shalom.

        • Bonsoir
          Ce que je vous dis n’est aucunement empreint de partisannerie. Je vous expose tout simplement les faits.
          Je vous souhaite bonne chance et bon courage, Qu’Achem vous aide à exaucer vos vœux ….. AMEN

Répondre à Alex E. MÉRALI Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici