Macron décrit le massacre d’Oradour comme un “scandale absolu”

LES + VUS CHEZ LES PRO

C’est le visage fermé qu’Emmanuel Macron a tenu à honorer la mémoire des morts, disparus lors du massacre d’Oradour-sur-Glane, le 10 juin 1944, par une division SS. Ce samedi, le président commémorait le 73eanniversaire du drame qui aura coûté la vie à 642 villageois, en présence de son dernier survivant encore en vie, Robert Hébras, 91 ans.

“C’est la sauvagerie brutale, l’appétit effréné de la mort”

“C’était une journée ensoleillée, comme celle-ci. C’était un samedi, comme celui-ci”, témoigne le nonagénaire, étranglé par l’émotion. Emmanuel Macron avait fait la promesse de revenir sur ces terres meurtries s’il était élu. Et dans son discours, il s’adresse à la jeunesse en martelant encore et toujours le devoir de mémoire dont nous sommes responsables. “La mémoire, elle aussi, s’érode. Sans cesse nous devons raviver la flamme et lui redonner sens. […] Ce soir, vous serez des témoins, et vous serez devenus à votre tour des passeurs”.

Dans sa tirade, Emmanuel Macron n’évite aucune image crue. “Oradour, c’est la sauvagerie brutale, l’appétit effréné de la mort […] Ce n’est pas seulement un drame de guerre, c’est un scandale absolu”, décrit-il. Et appelle à “défendre la sève de la République française” face à la “bestialité infâme” capable de“resurgir”​​​​​​​ à tout moment. Il conclut enfin : “Puisse cette journée vous rappeler sans cesse que le respect, la tolérance, l’humanité ne sont jamais acquis”​​​​​​​.

Macron: « Oradour, ce n’est pas seulement un… par BFMTV

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook