Mort du comique juif américain, Jackie Mason, 93 ans (vidéo)

LES + VUS CHEZ LES PRO

Jackie Mason, rabbin devenu comédien, dont le style fougueux l’a mené à faire du stand-up et lui a ouvert la voie des talk-shows de la côte ouest et des scènes de Broadway, est décédé. Il était âgé de 93 ans.

Mason est mort samedi à 18h à l’hôpital Mount Sinai de Manhattan après avoir été hospitalisé pendant plus de deux semaines, a annoncé l’avocat de la célébrité, Raul Felder.

L’irascible Mason était connu pour ses vifs traits d’esprit et ses commentaires sociaux percutants, souvent sur les différences entre les Juifs et les non-Juifs, les hommes et les femmes et ses propres insuffisances. Son style typique provoquait souvent une indignation amusée.

Mason est né Jacob Maza, fils de rabbin. Ses trois frères sont devenus rabbins. Mason aussi, qui a officié en Pennsylvanie et en Caroline du Nord, avant de se tourner vers la comédie.

Il a présenté plusieurs one-man-shows à Broadway, dont « Freshly Squeezed » en 2005, « Love Thy Neighbor » en 1996 et « The World According to Me » en 1988, pour lequel il a reçu un Tony Award spécial.

Jackie Mason. (Crédit : International Film Circuit, Inc.)

« Je me sens comme Ronald Reagan ce soir », avait plaisanté Mason lors de la soirée des Tony. « Il a été acteur toute sa vie, ne connaissait rien à la politique et est devenu président des États-Unis. Je suis un ex-rabbin qui ne connaissait rien à la comédie et je vais recevoir un Tony Award. »

Raul Felder, son ami et avocat de longue date, a déclaré que Mason avait une vision talmudique de la vie : « Quoi que vous lui disiez, il entamait une discussion avec vous. »

Mason a été invité à de nombreuses reprises dans l’émission « Ed Sullivan Show » et a joué dans de nombreux films, dont « The Jackie Mason Show » (2005-2011), « Sleeper » (1973), « The Stoolie » (1974), « The Jerk » (1979), « History of the World, Part I » (1981), « Caddyshack II » (1988) ainsi que dans six émissions spéciales pour la télévision, une douzaine de recueils de comédies enregistrées, neuf one-man-shows et a été la voix du rabbin Hyman Krustofki dans les Simpsons.

Jackie Mason (Crédit photo : CC-BY-SA Carl Lender, Wikipedia)

Dans une interview accordée au Times of Israel en 2016, Mason avait décrit son lien profond avec le judaïsme et Israël, affirmant que l’État juif était « une question de vie ou de mort, car sans Israël, les Juifs du monde entier n’auraient aucune chance de survivre ».

« J’ai une grande identification avec le judaïsme en tant que religion et en tant que culture, et toutes les valeurs qui ont créé une si grande histoire, et la contribution juive à l’amélioration de toute l’humanité. Tout ce qui concerne mon attitude et mes pensées a été fortement influencé par le fait d’avoir été élevé dans cette culture. Mes observations… de toute l’humanité s’expriment dans ma comédie », a-t-il déclaré.

Mason laisse derrière lui sa femme, la productrice Jyll Rosenfeld, et sa fille Sheba Mason.

SourceJFORUM.FR

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook