N. Bennett: vers un retrait total de la vie politique?

40

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a émis l’idée de se retirer de la vie politique et de ne pas se présenter aux prochaines élections, ont rapporté mercredi soir plusieurs chaînes israéliennes.

N. Bennett: vers un retrait total de la vie politique?

N. Bennett pourrait se retirer de la politique et ne pas se présenter aux prochaines élections. Le radiodiffuseur public Kan a rapporté que M. Bennett avait évoqué cette idée lors d’une réunion avec les membres de son parti Yamina, mais qu’il n’avait pas encore pris de décision définitive.

Il n’a par ailleurs pas abordé publiquement cette question.

Les députés de Yamina auraient exhorté Bennett à prendre une décision rapidement, liant leur sort au sien. Selon Kan, certains d’entre eux seraient également susceptibles de démissionner en cas de défection de N. Bennett.

La Knesset a approuvé mercredi en lecture préliminaire un projet de loi prévoyant sa dissolution. Une fois qu’il aura franchi les obstacles législatifs nécessaires, Israël se dirigera vers sa cinquième élection depuis 2019 et le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid deviendra Premier ministre intérimaire jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement.

Les sondages diffusés sur les chaînes de télévision mardi ont montré que le parti Yamina de Bennett ne remporterait que quatre à cinq sièges, par rapport aux sept que le parti a obtenus aux élections de 2021, ce qui pourrait encourager le Premier ministre sortant à passer les rênes de son parti.

Naftali Bennett a été élu pour la première fois à la Knesset en 2013, après avoir dirigé le parti Foyer juif qui avait alors remporté 12 sièges. Il a ensuite été ministre dans des gouvernements dirigés par Benyamin Netanyahou.

Après les élections de 2021, il a rompu avec ce dernier, qui était pourtant un solide allié, et a pris la tête d’un gouvernement d’union historique et diversifié. La coalition s’est effondrée sous le poids des défections ces derniers mois, dont beaucoup provenaient de son propre parti, en raison de différends idéologiques avec les partenaires de la coalition.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett lors du vote sur le projet de loi visant à augmenter le salaire minimum, à la Knesset le 8 juin 2022.Yonatan Sindel/Flash90Le Premier ministre israélien Naftali Bennett lors du vote sur le projet de loi visant à augmenter le salaire minimum, à la Knesset le 8 juin 2022.

SourceJFORUM.FR

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici