Nantes. Apologie du terrorisme : dossier renvoyé, nouvelle expertise psychiatrique demandée

By  | 22 février 2021

Couteau en main, il avait lancé « Allah akbar » aux policiers venus l’interpeller vendredi matin 19 février, sur l’île de Nantes. Avant de juger ce Soudanais de 29 ans, maintenu en détention, le procureur demande un nouvel examen psychiatrique.

Le procureur a demandé, ce lundi après-midi, le renvoi de la comparution immédiate. |
Avant de juger l’homme poursuivi pour avoir brandi un couteau et lancé « Allah Akbar » aux policiers qui venaient l’interpeller, vendredi matin 19 février sur l’île de Nantes, le ministère public veut sonder son état psychologique.
Les expertises réalisées durant la garde à vue ne lui suffisant pas, le procureur a demandé, ce lundi après-midi 22 février, le renvoi de la comparution immédiate. « Différents éléments laissent penser qu’il souffre de problèmes. Il a séjourné deux fois à l’hôpital Saint-Jacques. Un ami a indiqué qu’en 2019, il a perdu la tête. Il est important d’avoir un nouvel examen psychiatrique. »
Il devra être réalisé avant le 1er avril, date du renvoi de ce procès pour apologie du terrorisme et violences aggravées. En attendant, ce Soudanais de 29 ans, en situation régulière, a été maintenu en détention provisoire. Avant de repartir en prison, il a livré quelques mots à travers son interprète : « Je ne suis pas d’accord avec les mots prononcés. Je ne suis pas un terroriste, pas du tout. »
Source
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-apologie-du-terrorisme-dossier-renvoye-nouvelle-expertise-psychiatrique-demandee-7163565

Le premier à l’avoir remarqué est un motard. Il a repéré, ce vendredi 19 février vers 11 h 30, l’individu et son couteau, route de Clisson. Il l’a vu monter dans un busway de la ligne 4 et l’a suivi en deux-roues tout en appelant les forces de police.
Un dispositif s’est rapidement déployé pour intercepter cet homme au signalement inquiétant. Il est retrouvé marchant rue Gaëtan-Rondeau, sur l’île de Nantes. Cet individu, un ruban blanc sur la tête, porte une sacoche de laquelle le couteau ressort nettement. À plusieurs reprises, les policiers, qui le tiennent en joue, lui demandent de déposer son arme. Au lieu d’obtempérer, il prend le couteau en main et avance de deux pas vers eux et leur lance, à plusieurs reprises, « Allah Akbar ».
Il se passe alors une scène surprenante : une passante, située derrière les fonctionnaires, parle en langue arabe à l’homme armé. Elle trouve les bons mots pour lui faire lâcher son couteau Dans sa sacoche ont été retrouvés un Coran et des titres d’embarquement menant au Tchad.
Inconnu des autorités, ce Soudanais de 29 ans se trouve en garde à vue. Une enquête pour apologie du terrorisme, violences avec arme et port d’arme est en cours. Sans domicile connu, il vient de passer deux mois en soins psychiatriques à l’hôpital Saint-Jacques.
Source :
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-il-lance-allah-akbar-aux-policiers-une-femme-le-ramene-a-la-raison-7160861

happywheels

SourceLIGUEDEDEFENSEJUIVE.COM

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires