NEW YORK : le tueur de juif Saadah Masoud mérite la chaise électrique

293

Un tribunal américain poursuit un pro-palestinien pour un crime antisémite

Saadah Masoud aurait battu un juif tenant un drapeau israélien, lui causant une commotion cérébrale ; il est également accusé d’avoir attaqué deux autres Juifs l’année dernière
NEW YORK – Un militant pro-palestinien a été inculpé de crime de haine par un tribunal fédéral américain pour une attaque à caractère antisémite à New York en avril. Les enquêteurs ont déclaré qu’il avait également attaqué deux autres Juifs lors d’incidents distincts l’année dernière.
Saadah Masoud a été inculpé dans le district sud de New York le mois dernier, selon des documents judiciaires récemment publiés.

La demande de mandat d’arrêt émanant des enquêteurs du bureau du procureur américain indique que Masoud a frappé à plusieurs reprises sa victime – qui tenait des béquilles – et l’a traînée sur un trottoir, lui causant des blessures graves, notamment une commotion cérébrale.
Il a perpétré cette attaque en raison de « l’origine nationale ou de la religion perçue » de la victime, qui portait un drapeau israélien au moment de l’attaque, ont déclaré les enquêteurs.
L’incident a eu lieu à l’angle de la 42e rue et de Lexington Avenue, dans le centre de Manhattan, dans la soirée du 20 avril, en marge d’une manifestation pro-palestinienne. Masoud brandissait un drapeau lors de la manifestation.
La victime, un contre-protestataire nommé Matt Greenman, a déclaré que Masoud l’a suivi à l’écart du rassemblement, avant de l’attaquer et de lui dire : « Voilà ce qui arrive quand on est un terroriste. » Greenman est juif et vivait auparavant en Israël.
Une vidéo filmée par les manifestants montre Masoud suivant Greenman dans une rue et lui criant dessus, ainsi qu’un autre manifestant, qui l’appelle « juif » en arabe et dit qu’il a un « putain de sale drapeau ». La caméra revient ensuite sur la manifestation principale.

Les enquêteurs ont déclaré que sur les images des caméras de sécurité, ils ont vu l’agresseur s’approcher de Greenman et le jeter au sol, renversant également une femme qui se trouvait à proximité. Masoud a ensuite frappé Greenman à la tête et au visage pendant près de 20 secondes, le traînant face contre terre sur le trottoir et repoussant les passants qui tentaient d’intervenir, selon les enquêteurs.
Masoud a arraché le drapeau israélien de l’homme. La vidéo des manifestants le montre retournant à l’avant de la manifestation avec le drapeau, où il a été piétiné et incendié. La vidéo semble montrer Masoud comme l’un des leaders de la manifestation.
Peu après l’attaque, un passant qui l’a filmée a partagé la séquence avec le Times of Israel.
Des militants contre l’antisémitisme et des passants ont reconstitué l’identité de l’agresseur peu de temps après, à l’aide de témoignages et de recherches en ligne, et ont envoyé à Greenman le nom et la photo de l’agresseur, qu’il a transmis à la police.
Masoud a menacé les militants en ligne dans une série de messages, notamment : « Je me sens mal pour vous les sionistes, quand viendra le jour du jugement dernier et que nous vous abattrons tous comme des moutons ».
Outre la commotion cérébrale, l’attaque a laissé le visage de Greenman meurtri et tuméfié.

« La décision du ministère de la Justice de poursuivre cette affaire est un signe prometteur que le gouvernement fédéral est prêt à garantir qu’il y aura des conséquences pour les crimes de haine visant le peuple juif », a déclaré l’avocat de Greenman, Gerard Filitti.
« Nous sommes douloureusement conscients de l’incapacité de nombreuses autorités locales à faire face à la haine des juifs », a ajouté Filitti.
L’enquêteur chargé de l’affaire a également déclaré avoir découvert deux autres cas dans lesquels Masoud a violemment attaqué des Juifs en juin et juillet 2021. Il aurait menacé et frappé un dirigeant de la communauté juive à son domicile à Brooklyn, et quelques semaines plus tard, il aurait lacéré le visage d’une autre personne qui tenait un drapeau israélien, avant de le lui voler, également à Brooklyn.
À l’époque, de grands rassemblements contre Israël ont eu lieu à New York et dans d’autres villes américaines à la suite de la guerre qu’Israël a mené contre les groupes terroristes de Gaza. Certaines de ces manifestations ont dégénéré en violences et en attaques contre des Juifs.

Le mandat d’arrêt contre Massoud a été émis le 10 juin et il a été arrêté et a comparu devant le tribunal le 14 juin. Il a été libéré sous caution pour 75 000 dollars et soumis à de lourdes restrictions. Une audience préliminaire est prévue pour le 6 juillet.
La manifestation du 20 avril a débuté près du consulat d’Israël à Manhattan. Des groupes militants, dont Within Our Lifetime, Samoudin et le Mouvement de la jeunesse palestinienne, ont organisé la manifestation. Les organisateurs ont appelé à la résistance « par tous les moyens nécessaires » avant la manifestation.
Une centaine de manifestants portaient des drapeaux palestiniens et scandaient « Mondialiser l’Intifada », « Nous ne voulons pas de deux États, nous voulons tout », « Israël, va au diable » et « Du fleuve à la mer, la Palestine sera libre ». Pour les Israéliens, l’Intifada, qui signifie littéralement « soulèvement » en arabe, évoque des souvenirs traumatisants d’une vague massive d’attaques terroristes au début des années 2000. La période a été marquée par des attentats-suicides et d’autres attaques terroristes quasi-quotidiennes en Israël qui ont tué des centaines de civils.
Un petit groupe de contre-manifestants pro-israéliens, dirigé par le groupe Yad Yamin, s’est rassemblé en face du consulat israélien sous la protection de la police. Ils tenaient des pancartes avec des photos d’Israéliens tués dans des attaques terroristes récentes, agitaient des drapeaux israéliens et discutaient avec des manifestants pro-palestiniens.

Within Our Lifetime appelle régulièrement à une intifada et à la destruction d’Israël lors de rassemblements à New York, et a appelé à cibler les organisations juives de la ville, notamment en distribuant des plans des groupes juifs lors d’une manifestation.
Les crimes de haine antisémites à New York ont augmenté ces dernières années et les Juifs sont visés par ces crimes beaucoup plus que tout autre groupe dans la ville, année après année.
En mai, le mois le plus récent pour lequel des données sont disponibles, la police de New York a signalé 25 incidents antisémites. Depuis le début de l’année, les attaques anti-juives représentent près de la moitié de tous les crimes haineux confirmés, bien plus que pour tout autre groupe. Les incidents antisémites comprennent des agressions dans les rues de la ville contre des juifs visiblement identifiables, des graffitis racistes, des dommages matériels et des agressions verbales.
Les accusations fédérales de crimes de haine sont relativement rares et la plupart des incidents présumés n’aboutissent pas à une condamnation.
Jeudi, plusieurs membres juifs du conseil municipal de New York ont poussé l’administration du système universitaire public de la ville à répondre aux allégations d’antisémitisme qui courent sur les campus. Le chancelier de la Faculté de Droit de l’université de New York, qui supervise ses 26 campus, a annulé sa participation à l’audience pour la deuxième fois, et aucun responsable de la Faculté de Droit de l’université de New York ne s’est présenté en personne, ce qui a rendu furieux les défenseurs des droits des juifs.

En mai, Nerdeen Kiswani, l’une des dirigeants de Within Our Lifetime, qui a organisé la manifestation d’avril, a prononcé le discours d’ouverture de la cérémonie de remise des diplômes de la Faculté de Droit de l’université de New York.
Son discours était principalement dirigé contre Israël. Elle a déclaré qu’elle était « confrontée à une campagne de harcèlement sioniste, orchestrée par des organisations bien financées ayant des liens avec le gouvernement et l’armée israéliens, sur la base de mon identité et de mon organisation palestiniennes ». Dans une vidéo du discours, on peut entendre un tonnerre d’applaudissements.
Kiswani est bien connue pour ses déclarations appelant à la destruction de l’État d’Israël et à l’abolition des actions qui semblent donner toute latitude à la violence contre les Israéliens.
La vidéo de la manifestation du 20 avril la montre à l’avant du cortège aux côtés de Masoud peu après l’attaque, alors que le drapeau israélien était brulé.
Avant l’attentat, elle avait déclaré que le drapeau israélien était « responsable de la mort d’innombrables Palestiniens », avait pris la tête des chants « Sionistes, vous ne pouvez pas vous cacher » et avait appelé à la fin d’Israël « par tous les moyens nécessaires ». Elle a indiqué que la branche de la Faculté de Droit de l’université de New York, Justice in Palestine, était présente.
Par ailleurs, jeudi, un homme a été inculpé dans le New Jersey pour terrorisme, intimidation, tentative de meurtre et une série d’autres charges pour une série de crimes violents contre des Juifs en avril. Dion Marsh a déjà été inculpé de trois crimes de haine au niveau fédéral pour ces incidents, au cours desquels il aurait attaqué, poignardé et écrasé trois personnes juives identifiables, qui ont été gravement blessées mais ont survécu.
Source
https://fr.timesofisrael.com/un-tribunal-americain-poursuit-un-pro-palestinien-pour-un-crime-antisemite/?fbclid=IwAR0CLoU9McvKZvB–9Bp0mLtT5-IaasC-bvXDZbUgnltJLOXizWnGj1tv7U

happywheels

SourceLIGUEDEDEFENSEJUIVE.COM

3 Commentaires

  1. Vous y croyez, vous, à une condamnation méritée à la peine de mort pour ce cloporte de raton ? Ce genre de compte ne se règle pas devant un tribunal, peu digne de confiance. Le meilleur et seul moyen de régler cette affaire en toute justice est d’abattre le bicot d’une bonne balle dans la tête, bénie soit-elle.

  2. VIVE LA PALESTINE BANDE CAFARD, VIENDRA LE JOUR OU LES PALESTINIENS DESINSECTISERA TOUS LES CAFARDS ET LES INSECTES DE LA PALESTINE, CET HOMME MERITE UNE MEDALLE !!!
    LA PALESTINE VIENDRA A BOUT DE L’EPIDEMI, CE N’EST QU’UNE QUESTION DE TEMPS COMME LE DIT SI BIEN LA TORAH !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici