Nouvelles des prisonniers politiques palestiniens

10

Saadia Matar, une Palestinienne de 68 ans, est morte samedi à la prison de Damon en Israël, faute d’avoir reçu des soins appropriés.

Cette mère de 8 enfants, qui habitait près d’Hébron avait été arrêtée en décembre 2021 près de la mosquée Ibrahim à Hébron et accusée d’avoir eu l’intention d’attaquer des colons.
Bien que souffrant de diabète, elle n’a pas été prise en charge médicalement et a souffert de multiples complications.

C’était la plus âgée des prisonnières palestiniennes et se déplaçait en fauteuil roulant.

Sa mort a provoqué une grande colère en Palestine.

  • D’autres prisonniers palestiniens sont malades et certains en grand danger comme Nasser Abu Hameid, atteint d’un cancer du poumon
  • et Eyad Hraibat, 39 39 ans, actuellement dans le coma après une ablation de la prostate en juin dernier. Eyad a de graves problèmes de santé depuis que l’administration pénitentiaire israélienne lui a injecté un produit inconnu en 2014, alors qu’il était placé en cellule d’isolement. Cette injection avait provoqué une paralysie complète et une perte de mémoire pendant une année.
  • Raed Rayan en est quant à lui à son 87ème jour de la grève de la faim, soit près de 3 mois, contre sa détention « administrative ».
Nouvelles des prisonniers politiques palestiniens

Ce jeune Palestinien de 27 ans, habitant de Beit Duqqo, un village près de Jérusalem, ne sait pas pourquoi il est incarcéré.
Après avoir été placé par les bourreaux israéliens en cellule d’isolement pendant deux mois, il a été transporté dans la clinique de la prison de Ramleh, alors que son état de santé est critique .

Vingt prisonniers palestiniens malades sont incarcérés dans cette clinique de la prison de Ramleh, dont la réputation est tout sauf flatteuse. Les autorités israéliennes refusent qu’ils soient examinés par des médecins indépendants comme ils le réclament


Réjouissances à Khan Younes à au sud de la bande de Gaza après la libération de deux prisonniers de cette vilIe :

  • AbdulGhani Inshasi après 20 ans de détention dans les geôles israéliennes :
  • Ramzy Abu Raidah, au bout de 15 ans d’emprisonnement, est toujours attendu par sa fiancée


-Les sadiques au pouvoir dans l’Etat d’apartheid ont fini par restituer à sa famille le corps du jeune Mohamed Hamed, 16 ans, assassiné le 25 juin dernier, par l’armée d’occupation lors d’un raid dans sa ville de Silwad, à l’Est de Ramallah.

Sources Addameer et QNN

CAPJPO-EuroPalestine

SourceEUROPALESTINE.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici