Nucléaire iranien: graves soupçons américains et israéliens

LES + VUS CHEZ LES PRO

Les experts américains et israéliens sont persuadés que les Iraniens ont sciemment endommagé des caméras de vidéosurveillance sur les sites de Natantz et Fordo, afin d’effacer les traces des activités nucléaires effectuées sur ces sites.

Après sa visite récente à Téhéran, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique Rafael Grossi avait annoncé avec satisfaction la conclusion d’un accord avec son homologue iranien Mohammad Eslami en vertu duquel les Iraniens autoriseraient à nouveau l’usage de ces caméras. Mais Eslami avait souligné « avec regret » que les systèmes de vidéosurveillance dans ces centrales avaient été endommagés suite à des explosions criminelles survenues sur ces sites. Selon les Américains et les Israéliens, Rafael Grossi a été « roulé dans la farine » par les Iraniens, comme ils le font avec la communauté internationale depuis des années.

Il faudra du temps pour que ces systèmes soient remis en fonction, et pendant ce temps, les Iraniens pourront poursuivre impunément leur programme. Toujours selon ces experts, les Iraniens enrichissent déjà de l’uranium à un taux de 60%, bien au-delà de ce que l’Accord de Vienne leur accorde, et ils transfèrent cet uranium dans des sites plus petits et secrets, répartis dans le pays, où ils l’enrichissent à un taux de 90%, cap nécessaire et suffisant pour fabriquer une bombe.

Et pour cela, il vaut mieux que les systèmes de vidéosurveillance ne fonctionnent pas…

Photo Illustration

SourceJFORUM.FR

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook