Obama dresse le portrait caricature de Sarkozy

Dans “ Une terre promise ” (Editions Fayard), première partie de ses mémoires, Barak Hussein Obama décrit Nicolas Sarkozy de la manière suivante :

“ Sarkozy, en revanche, était tout en emportements émotifs et en propos hyperboliques. Avec sa peau mate, ses traits expressifs, vaguement méditerranéens (son père était hongrois, son grand-père maternel juif grec), et de petite taille (il mesurait à peu près 1,66 mètre, mais portait des talonnettes pour se grandir), on aurait dit un personnage sorti d’un tableau de Toulouse-Lautrec. Bien qu’issu d’une famille aisée, il reconnaissait volontiers que ses ambitions étaient en partie alimentées par le sentiment d’avoir été toute sa vie un étranger… Les discussions avec Sarkozy étaient ainsi tour à tour amusantes et exaspérantes, ses mains en mouvement perpétuel, sa poitrine bombée comme celle d’un coq nain, son interprète personnel (contrairement à Merkel, il parlait un anglais limité) toujours à ses côtés, reflet exalté de chacun de ses gestes, de chacune de ses intonations, tandis que la conversation passait de la flatterie à la fanfaronnade, sans manquer d’une authentique perspicacité ni jamais s’éloigner de son intérêt premier, à peine déguisé, qui était de se trouver au cœur de l’action et de s’attribuer le mérite de tout ce qui valait qu’on s’en attribue le mérite”.

Ce portrait peu flatteur de Nicolas Sarkozy avec cette notation frise le racisme : (vaguement méditerranéen , grand père maternel juif grec , père hongrois ) . Il faut y ajouter les traces de méchanceté ou de haine : la taille de 1,66 mètre , les talonnettes , personnage de Toulouse-Lautrec , coq nain , mains en mouvement perpétuel , flatterie, fanfaronnade , un anglais limité …

Bernard-Henri Lévy s’est ému de cette accumulation de propos négatifs qui dessinent une caricature exprimant le mépris du Président américain envers un Président français peu à son goût.

S’agit- il de « muscler » le texte pour rendre moins indigestes les mémoires détaillées à l’excès d’un Président que BHL qualifie de « bad writer » ?
Ou bien Obama élu et réélu a-t-il regardé Sarkozy comme le Président d’un seul mandat donc voué à l’oubli ?

En tout cas, ce portrait d’une rare méchanceté ne grandit pas son auteur.

André Simon Mamou

L’article Obama dresse le portrait caricature de Sarkozy est apparu en premier sur Tribune Juive.

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

ARTICLES POPULAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. On s’émeut AUJOURD’HUI d’un Constat d’un Obama Narcissique et Pédant? Evidence pour le plus médiocre psy, dès son apparition sur la scène politique…
    Idem pour Macron….
    La niaiserie du Public, Grands et Petits… est insondable…
    Là, pour ma part, mon mépris est Maximal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO