Oui, Israel est un Etat d’apartheid, confirme un ancien procureur général israélien

LES + VUS CHEZ LES PRO





La liste ne cesse de s’allonger. C’est maintenant (mieux vaut tard que jamais ?) un ancien procureur général israélien, Michael Benyair, qui vient de déclarer que le terme « apartheid » s’applique à tout le régime israélien et pas seulement aux territoires palestiniens occupés, rapporte mercredi Philip Weiss dans Mondoweiss.

Benyair, procureur général sous le gouvernement travailliste dans les années 90, avait déjà utilisé le mot apartheid par le passé, pour désigner le régime israélien en Cisjordanie. « Mais, après environ 55 ans de règne, il ne s’agit plus d’une occupation militaire temporaire d’un État démocratique sur un territoire qui n’est pas le sien. Il s’agit de la suprématie des titulaires de droits sur les exclus dans toute la zone sous leur contrôle. » explique-t-il.

Oui, Israel est un Etat d'apartheid, confirme un ancien procureur général israélien

« La solution à cela est l’une des deux choses suivantes : accorder des droits égaux à tous ceux qui sont privés de leurs droits dans l’ensemble de la zone contrôlée et du coup la perte de la majorité juive, ou bien mettre fin à l’occupation et accorder l’autodétermination à chaque communauté, dans son propre territoire. Le passage des années n’aide pas à résoudre le dilemme, mais à l’exacerber », ajoute-t-il en évitant de se prononcer sur ce que serait le territoire de chacun.

« Benyair observe une réalité que toute personne qui s’est rendue en Cisjordanie occupée, ou qui a lu la loi de l’État-nation qui donne plus de droits aux Juifs, peut juger par elle-mêmeé, commente Philip Weiss.

« Malheureusement, souligne-t-il, cette marée d’accusations d’apartheid a été largement occultée par la presse occidentale, qui maintient une vision de château de rêve, quand il s’agit d’Israël. » Et cela malgré les très nombreuses institutions et personnalités en tous genres qui ont désormais fait le constat de l’apartheid israélien, les épiscopaliens de Chicago ; Zaha Hassan, avocate des droits de l’homme et membre du Carnegie Endowment ; 38 pour cent des Juifs de moins de 40 ans, selon un nouveau sondage aux USA ; Jimmy Carter dans son livre de 2006 qui l’a fait exiler de l’establishment américain ; James Klutznick, président d’Americans for Peace Now, la membre du Congrès du Minnesota Betty McCollum ; Aida Touma-Sliman, membre du parlement israélien, l’ONG israélienne B’Tselem et bien d’autres « .

Source : Mondoweiss

CAPJPO-EuroPalestine





SourceEUROPALESTINE.COM

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook