Pas de nationalité française pour Gims et pour cause

7

Après une première demande qui lui avait été refusée, la star de rap congolaise avait annoncé avoir redéposé une demande d’obtention de la nationalité française.

Gérald Darmanin a laissé mardi 25 janvier peu d’espoir au rappeur Gims d’obtenir la nationalité française, en faisant valoir qu’elle était refusée «de manière générale aux tenants de l’islam rigoriste». La star du rap congolaise, ayant vécu en France presque toute sa vie, avait annoncé redemander la nationalité française qui lui a été refusée.

«Les services de l’Intérieur vont réétudier évidemment sa demande», a poursuivi le ministre de l’Intérieur sur France Inter. Mais, a-t-il enchaîné, «ne pas souhaiter la bonne année parce que ce ne serait pas conforme à ce que font les amis, les copains ou les frères de tel ou tel personnage aussi sacré soit-il, ce n’est pas une bonne preuve d’assimilation à la société française». Le rappeur a présenté ses excuses dimanche dans le Journal du Dimanche pour une vidéo le 1er janvier où il appelait les musulmans à ne pas fêter la nouvelle année. «Cette vidéo, je la regrette totalement (…) Je ne voulais pas blesser les gens. La foi, ça relève de l’intime», a-t-il affirmé.

Interprète des titres «Bella» ou «Sapé comme jamais», le chanteur est arrivé en France à l’âge de deux ans avec ses parents fuyant le Zaïre du président Mobutu Sese Seko. «Il me manque “le papier officiel”. Mais ça, ça ne dépend pas que de moi. Apparemment le refus est lié à un délit que j’aurais commis quand j’étais mineur. Mais mon casier est vierge», détaille le rappeur. Le quotidien Le Parisien, qui a publié une enquête sur Gims, présente toutefois une autre version.

Sa première demande de naturalisation est déposée en 2013, mais «la procédure s’enlise». Selon «un ancien ministre de l’Intérieur» interrogé par le journal, le refus finalement essuyé en 2017 est dû à «des défauts de paiement d’amendes pour des délits routiers et son incapacité à établir en France le centre de ses intérêts matériels», le chanteur résidant une bonne partie de l’année à Marrakech (Maroc). Gims aurait relancé sa demande en 2018, évoquant le sujet auprès de l’épouse du président Brigitte Macron, sans plus de succès.

C’était toujours l’incompréhension pour de nombreux fans de Gims. Alors que le 1er janvier dernier, les voeux de nouvelle année affluaient sur les réseaux sociaux, le célèbre chanteur a choqué de nombreux internautes en poussant un coup de gueule bien étrange. « S’il vous plaît avec les ’bonne année’, ’Nouvel An’, laissez-moi avec ça. Vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça, mais vous continuez à m’envoyer des ’bonne année’ tout le mois de janvier et février. En plus, les muslims, on a les mêmes convictions. Arrêtez avec ça ! Ce n’est pas méchant mais restons quand même forts sur nos valeurs, nos trucs à nous. Noël etc, on respecte mais ce ne sont pas nos fêtes », a-t-il notamment déclaré dans une vidéo. Un message qui a provoqué un gros tollé. Alors que les propos du mari de DemDem ont surpris, les réactions continuent d’affluer sur les réseaux sociaux.

« Je souhaite une bonne année à Gims dans une maison de repos »

Sur son compte Instagram, Lââm n’a ainsi pas caché son incompréhension en découvrant les propos de Gims en ce début de nouvelle année. Toujours très active sur le réseau social, où elle partage ses joies mais surtout ses peines depuis la disparition de son mari, la célèbre chanteuse n’a pas résisté à la tentation de sévèrement tacler l’interprète Sapés comme jamais. « Je souhaite une bonne année à Gims dans une maison de repos pendant 1 an. Trop de succès tue le succès« , a-t-elle déclaré en publiant la capture d’écran d’un article évoquant la polémique de Gims. Un coup de gueule salué par de nombreux internautes. « Le bling bling, le m’as-tu-vu, la musique… Et pas de bonne année ?! Etrange cette conception« , « L’argent lui monte à la tête« , « Bien dit !« , « C’est juste pour qu’on lui souhaite bonne année, c’est comme une demande d’attention« , peut-on lire en commentaires. Gims est habillé pour l’hiver.

Valery Pecresse à son ami Gims

Elle n’avait rien vu venir, et pour cause…

SourceJFORUM.FR

2 Commentaires

  1. Il n a pas grand chose sous le chapeau …….alors qu il assume ses esclandres en faveur d’un islam rigoureux et destructeur. Qu il s achète la sagesse pour devenir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici