Pierre Duriot. Stratégie du chaos…

Quel fil conducteur dans les décisions ? Plus de bars ni de restaurants, sur la base d’études sans rapport avec la réalité de l’effort fait dans ces établissements. Pas de remontées mécaniques, au grand air. Pas de cinéma, alors qu’on peut instaurer un siège vide entre deux groupes. Mais on s’entasse sur les quais et dans les wagons de métro, dans les avions, les trains, où les sièges sont plus proches qu’au cinéma. Pas de salles de gym, où les machines peuvent être espacées.

Et d’imposer le couvre feu à 18 heures, dans des zones désertes.

Les lieux de plaisir et de détente sont particulièrement visés, là se trouve le seul lien éventuel.

Et le désastre économique, occasionné par tant d’incurie, fera sans aucun doute plus de morts, réelles ou symboliques, que la maladie elle-même.

Il fallait doter l’hôpital et accepter que les gens les plus fragiles meurent du Covid, comme au XX ième siècle ils sont morts de la grippe espagnole, dans des proportions bien plus importantes, sans que cela ne gêne personne.

L’Occident a choisi l’hystérie, se condamnant à une fuite en avant sanitaire, passant au plan sécuritaire, voire totalitaire. Il faudra pourtant en sortir… en misant tout sur un vaccin dont on sait déjà, avec les multiples variants, qu’il sera inefficace.

© Pierre Duriot

L’article Pierre Duriot. Stratégie du chaos… est apparu en premier sur Tribune Juive.

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires