Premiers rassemblements annoncés contre le procès en appel de TEVA

LES + VUS CHEZ LES PRO





Premiers rassemblements annoncés contre le procès en appel de TEVA
Une petite manif devant l’ambassade de France à Rome jeudi 13 janvier pour protester contre le procès TEVA en France

Merci à nos amis romains qui ont manifesté ce jeudi 13 janvier devant l’ambassade de France à Rome pour protester contre la complicité de la France en matière d’acharnement judiciaire contre la présidente d’Europalestine, Olivia Zémor, et contre le chantage à l’antisémitisme agité en permanence contre la campagne BDS (Boycott Désinvestissement, Sanctions) !

D’autres rassemblements sont prévus dans d’autres villes, avant le procès en appel intenté par TEVA, par plusieurs officines israéliennes (le BNVCA, France Israël et Avocats Sans Frontières –sans frontières comme Israël…) et par le parquet, dont :

RASSEMBLEMENT LE SAMEDI 22 JANVIER A 15 H À LA FONTAINE DES INNOCENTS

Angle de la rue Lescot et de la rue Berger. Sortie Porte Lescot du Forum des Halles. Ou Métro Chatelet (ligne 4 ou 1)

TEVA profite de l’occupation israélienne : on n’en veut pas !

RASSEMBLEMENT LE MARDI 25 JANVIER ENTRE 12h ET 13h

En face du Consulat général de France à Bruxelles 42 boulevard du Régent, B-1000 Bruxelles,

Procès en appel d’Olivia Zemor : RASSEMBLEMENT de soutien pour le droit au boycott

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF 69 POUR LA PALESTINE

Procès intenté par TEVA Défendons le droit au boycott d’Israël ! Liberté d’expression pour les citoyens-es ! Solidarité avec Olivia Zemor 

En novembre 2016, notre Collectif organisait une distribution de tracts devant la « Grande pharmacie lyonnaise » dans le cadre de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions). Nous dénoncions l’entreprise pharmaceutique israélienne TEVA, première productrice de médicaments génériques au monde qui,                 disions nous, «  par son apport financier à l’État d’Israël, contribue au financement des opérations militaires à Gaza, au développement de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem Est, au mépris des droits du peuple palestinien et des résolutions internationales. » 

De nombreuses années plus tard (!) Olivia Zémor, directrice de publication du site « Europalestine.com », est convoquée devant le tribunal de Lyon, à la demande de la société TEVA, pour avoir relayé nos actions.

Malgré un arrêt retentissant de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH),qui a confirmé en juin dernier la légitimité du boycott citoyen d’un État pour motifs politiques, et a condamné l’État français, TEVA tente d’entrainer la justice dans un déni du droit européen. Dans sa décision, la Cour européenne souligne pourtant que « les actions et les propos reprochés aux requérants concernaient un sujet d’intérêt général, celui du respect du droit international public par l’État d’Israël et de la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés, et s’inscrivaient dans un débat contemporain, ouvert en France comme dans toute la communauté internationale.  » Et d’ajouter qu’ils «  relevaient de l’expression politique et militante ». 

Un procès a donc eu lieu le 16 mars 2021. Heureusement, les juges indépendants, ont rendu, le 18 mai 2021, un jugement relaxant Olivia ZEMOR au nom de la liberté d’expression Dans les attendus ni la diffamation, ni la discrimination, ne sont retenus.

C’est ce dernier jugement que conteste TEVA en appel ! Mobilisons nous pour défendre le droit au boycott et la liberté d’expression !

RASSEMBLEMENT JEUDI 27 janvier 2022 à 12h30 

Devant la cour d’appel de Lyon (palais de justice 24 colonnes) 1 Rue du palais de justice (quai Romain-Rolland) LYON 5° 

Source : Collectif 69

CAPJPO-EuroPalestine





SourceEUROPALESTINE.COM

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook