15.9 C
Jérusalem
vendredi 3 avril 2020

Propagande à France 2, par Pierre Saba

La chaîne publique française France2 a diffusé le 11 octobre 2018 un documentaire relatif au conflit entre l’Etat d’Israël et la milice djihadiste Hamas de Gaza, armée et financée par la république islamique d’Iran.

publicitÉ

Ce documentaire assume la position du Hamas et ignore celle d’Israël. Il ne correspond pas aux critères d’objectivité revendiqués par la production et les journalistes concernés. Il ne répond pas aux dispositions statutaires relatives à l’objectivité et à la neutralité du service public de l’information imposées en France par le Conseil supérieur de l’Audiovisuel (CSA). En s’éloignant des critères de l’Information en régime de démocratie, il s’apparente ainsi à un travail de propagande.

La reprise par le documentaire des thèses du Hamas est mal venue pour deux raisons non exhaustives. La première réside en la mention de terroriste accolée au Hamas par les organisations internationales. La seconde réside dans les liens vitaux et organiques entre le Hamas et l’Iran au moment où le gouvernement français vient de poser à l‘Exécutif iranien la question d’une tentative terroriste stoppée sur le territoire français par les agents de la sécurité publique.

La situation sécuritaire des Français de confession juive subit depuis des années les conséquences délictuelles et criminelles dues à l’impact de ce genre de propagande sur le s media français.

Compte tenu de ces éléments et alertés par la diffusion de ce documentaire, des parlementaires, des journalistes, des diplomates ont adressé à la direction de France 2, à la production et aux journalistes concernés des demandes de rejet de ce documentaire de propagande. Ils les ont alarmé sur les précédents ayant entraîné des délits et crimes à caractère antisémite. Dans un courrier adressé à France 2, l’ambassadrice d’Israël s’est associée à l’inquiétude publique. Elle a sollicité un développement -même minime- des thèses israéliennes contradictoires aux fins d’équilibrage minimal de la thèse unique présentée au documentaire.

Vainement ! Ni la démonstration d’un documentaire de propagande au caractère univoque, partiel, partial, contraire à la déontologie de la profession de journaliste, ni l’absence de débat contradictoire n’auront eu raison de l’opinion publique à laquelle sont pourtant soumis la chaîne publique France 2 et les équipes de ce documentaire aux antipodes de la démocratie des idées et de l’Information libre et équitable.

Le silence du CSA -régulièrement très réactif sur les manquements aux devoirs de la responsabilité publique audiovisuelle- est pour le moins surprenant.

La saisine du CSA et de l’autorité judiciaire par les parties qui se considèrent lésées est une possibilité de recours administratif et de Droit prévues par le règlement et par la Loi.

Reste, en l’état, la responsabilité publique, déontologique, statutaire et morale de France 2 et des équipes dont le «travail» est entâché d’irrégularité.

Pierre Saba

ARTICLES POPULAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. Dans ce reportage l’absence de référence au terrorisme palestinien avec les incendies déclenchés en Israel, l’absence d’explication quant aux motivations du Hamas qui organise ces petites fiestas en amenant à la frontière ces gentils palestiniens, le silence sur la haine des Juifs et d’israel chez les palestiniens, le silence sur l’approvisionnement en eau, gaz, pétrole, aliment… par l’état d’Israel…. Lucet est indigne de travailler sur le service public

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Coronavirus : Israël place une première ville en quarantaine

La ville de Bnei Brak, foyer israélien de l’épidémie de covid-19, a été mise en quarantaine, vendredi, pour endiguer la propagation du virus. Les...

En Cisjordanie, les colons profitent du confinement lié au coronavirus pour annexer des terres palestiniennes

Alors que les attaques de colons sont monnaie courante, une nette augmentation des violences a été constatée depuis la proclamation de l’état d’urgence sanitaire En...

Deux-Sèvres : Tag à caractère antisémite à Niort

By liguedefensejuive | 3 avril 2020 Le jeudi 2 avril 2020, la police nationale a confirmé avoir ouvert une enquête après que le gérant du tabac-presse-jeux La Civette,...

A Jérusalem, la procession des Rameaux ne pourra se dérouler de la manière habituelle. 

Dans une déclaration conjointe, les Autorités grecque orthodoxe, arménienne, et catholique romaine qui assurent la gestion du Saint-Sépulcre, ont fait savoir au gouvernement que...

Derniers Commentaires