René Seror. Samuel, Les plaisirs même qui s’offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de ta perte

LES + VUS CHEZ LES PRO

Ce Shabbat, nous lirons la Paracha
LEKH LEKHA.
Nous savons évidemment que ce conseil est donné par D à Avraham Avinou.
Quitte ta maison… etc …
Il me faut beaucoup d’audace pour établir le parallèle.
D demande à Avraham de quitter le monde d’idolâtrie dans lequel il vit le jour.
Au nom de D le terrorisme islamique décide que Samuel PATY quittera ce monde de “KOUFARS”
Je sais, mon parallèle est stupide.
Mais comment oublier qu’aujourd’hui, Shabbat, cela fera 1 an.
Quel anniversaire!
Quelle funeste bougie!
J’ignore si je peux dire “Kaddish” pour ce garçon de valeur.
Ce garçon qui aurait pu être mon ami!
Il avait l’âge de mon fils.
Alors, je lui dédierai les offices de Shabbat, sans regret, sans  état d’âme.
Ceux qui pensent que cet homme a besoin de nos prières feront comme moi.
Mourir de vieillesse, de maladie,
Mourir à la guerre!
Tout cela est difficile, et nous plonge dans le désarroi.
Mais mourir au nom de D, c’est insupportable.
On doit vivre au nom de D, pour le prier, pour le remercier des bienfaits dont Il nous gratifie.
Et ce qui est encore plus insupportable, ce sont les commentsires des idiots utiles qui cherchent des circonstances atténuantes aux terroristes.
Cet homme qui ne faisait qu’enseigner, que je ne connaissais pas, je ressens sa mort comme un deuil personnel.
Je pense à Montaigne, qui écrivit après la mort de La Boetie:
“Les plaisirs même qui s’offrent à moi, au lieu de me consoler, me redoublent le regret de sa perte.
Il me semble que je lui dérobe sa part. “
Bien sûr que je dirais Kaddish, comme toutes les semaines, à la mémoire de mes amis, partis sans laisser d’enfants pour le dire.
Est-ce que mon esprit n’ira pas vagabonder vers l’image de Samuel, lui qui porte le prénom du prophète le plus important du judaïsme!
Comme le dit le roi David dans les Psaumes:
Moshé Ve Aaron ensemble, dans leur prêtrise,
Et Chmouel à la seule prononciation de son nom.
Rassurez-vous, je ne les assimile pas, mais j’ai du mal à cacher ma rancoeur envers des gouvernements européens qui sont incapables de protéger les hommes de valeur.
Cependant qu’en Allemagne on autorise l’appel à la prière dans 35 mosquées.
Où cela s’arrêtera-t-il?
© René Seror

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook