« Retour à la vie » en Israël avec l'allègement des restrictions sanitaires

Publié le : 07/03/2021 – 14:54

Réouverture des restaurants, reprise des évènements culturels et sportifs… De nouvelles mesures de déconfinement sont entrées en vigueur dimanche en Israël, où la moitié de la population a déjà reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid-19.  

Publicité

Une campagne de vaccination massive qui porte ses fruits. Trois semaines après la sortie d’un troisième confinement strict, une série de mesures de déconfinement est entrée en vigueur en Israël, dimanche 7 mars, permettant la réouverture des bars, des restaurants ainsi que l’assouplissement des restrictions sanitaires dans les lieux de culte ou encore lors des rassemblements sportifs. 

« Retour presque normal à la normale », « Ouvert », « Retour à la normale, avec prudence », titraient en première page les principaux quotidiens nationaux, respectivement Yedioth Aharonot, titre le plus vendu au pays, Maariv et le gratuit Israel Hayom. 

« C’est un jour formidable, nous ouvrons les restaurants avec le passeport vert, nous retournons à la vie », a déclaré le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, attablé en terrasse dimanche matin par une matinée ensoleillée, dans un café de Jérusalem avec le maire israélien de la Ville sainte, Moshe Lion. 

Encore samedi, les Israéliens devaient prendre leur café à emporter mais depuis dimanche, ils peuvent s’asseoir en terrasse. Et les bars et les restaurants peuvent désormais rouvrir pour les détenteurs du « passeport vert », permis octroyé aux personnes ayant reçu deux doses du vaccin ou guéri du Covid-19.   

>> À lire aussi : Covid -19 en Israël : une campagne de vaccination éclair aux effets prometteurs

Cette réouverture arrive d’ailleurs à point nommé pour Benjamin Netanyahu, qui joue à fond la carte de la « vaccine nation » (« le pays du vaccin »), d’un retour à la normal favorisé par une vaccination intensive pour tenter de remporter les élections législatives du 23 mars, les quatrièmes en moins de deux ans. 

Les derniers sondages créditent actuellement son parti, le Likoud (droite), de la première place, mais sans suffisamment d’appuis, à l’heure actuelle, pour former un gouvernement avec ses alliés.  

Plus de la moitié des 9,3 millions d’Israéliens ont reçu une première dose du vaccin Pfizer/BioNtech, auquel Israël a un accès privilégié dans le cadre d’un accord de partage de données biomédicales sur les effets de la vaccination. Et environ 40 % des Israéliens ont reçu la seconde dose de vaccin.     

Réouverture avec fréquentation limitée               

Selon les nouvelles mesures d’allègement des restrictions entrées en vigueur dimanche matin, les collégiens vont pouvoir reprendre leurs études en présentiel dans les zones du pays où le taux de contamination reste faible.  

Les limitations pour les lieux de culte sont également assouplies : 50 personnes en extérieur et 20 en intérieur. Réouverture également des salles de réception et salles à manger dans les hôtels qui pourront accueillir jusqu’à 50 % de leur capacité, avec un maximum de 300 personnes.  

Les événements culturels et sportifs et les conférences pourront reprendre avec un maximum de 500 personnes à l’intérieur et 750 à l’extérieur, sur présentation du « passeport vert ».  

L’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, fermé depuis la fin janvier hormis pour les vols cargos et des vols spéciaux permettant à un maximum de 200 personnes à rentrer par jour au pays, a vu sa capacité d’accueil passer à 1 000 voyageurs par jour en provenance de New York, Francfort, Paris, Londres, Kiev, Toronto et Hong Kong. Et ce nombre devrait encore passer à 3 000 en milieu de semaine. 

La campagne de vaccination, qui a débuté le 19 décembre, a permis de faire fléchir le nombre de contaminations qui est passé d’un pic de 10 000 par jour à la mi-janvier à environ 3 600 par jour la semaine dernière avec d’ailleurs une diminution des taux de positivité aux tests.    

Malgré ce déconfinement, les responsables de la santé publique restent cependant prudents d’autant que le nombre de personnes se faisant vacciner commence à plafonner et que les variants du virus continuent de circuler.   

« Si nous n’agissons pas de façon responsable, si nous ne suivons pas les directives, la possibilité d’un quatrième confinement avant les élections existe », a prévenu ce week-end, Nachman Ash, le coordinateur de la lutte contre le coronavirus.

Avec AFP

SourceFRANCE24.COM

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires