Réunion clandestine de l’ultra-droite ce vendredi à Perpignan

32

By  | 

Yvan Benedetti, figure de l’ultra-droite, tenait une réunion vendredi soir à Perpignan. Devant une quinzaine de militants, ce proche des révisionistes et antisémites, milite pour une « révolution nationaliste » à travers le mouvement des Gilets jaunes.
C’est au Polygone nord, dans le local d’une entreprise de stockage, qu’Yvan Benedetti, accompagné de l’avocat Pierre-Marie Bonneau, mobilisait ses maigres troupes. Une quinzaine de militants ultra-nationalistes, majoritairement âgés de 20 à 30 ans, venus assister à une conférence intitulée Gilets jaunes et révolution nationale.
Dénoncé par le Comité de vigilance antifasciste des Pyrénées-Orientales, ce rendez-vous se revendique comme « une étape dans la création des Nationalistes », mouvement d’ultra-droite ne cachant pas ses amitiés révisionistes et antisémites, notamment avec l’essayiste Alain Soral ou l’humoriste Dieudonné.
Avec les groupuscules d’extrême droite, Yvan Bendetti est très présent sur le terrain depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, tentant de récupérer leur colère. Ancien proche de Bruno Gollnisch, il a été exclu du Front National en 2012. Il est un des dirigeants de l’Oeuvre française, dissoute en 2013 et un des leaders du Parti nationaliste francais. Dont l’antenne roussillonnaise est baptisée Section Robert Brasillach, du nom de l’écrivain, membre de l’Action française, collaborateur pendant la seconde guerre mondiale, né à Perpignan le 31 mars 1909.
Nicolas Lebourg, historien perpignanais, évoque ces mouvements devant la commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite, le 30 janvier 2019.
« >
Source :
https://www.lindependant.fr/2019/03/23/reunion-clandestine-de-lultra-droite-ce-vendredi-a-perpignan,8086503.php

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici