Rien ne va plus-une fois de plus-entre Bleu-Blanc et le Likoud

19

Rien ne va plus – une fois de plus – entre Bleu-Blanc et le Likoud. Le parti de Benny Gantz a adressé mercredi un ultimatum au Premier ministre : deux solutions sont au choix, soit la signature d’un accord d’union sur la base de ce qui avait été convenu entre les parties soit de nouvelles élections.

Bleu-Blanc accuse le Premier ministre de faire marche arrière et de vouloir remettre en question le compromis  sur la question de la commission de désignation des juges. « Il n’y aura aucune renégociation de l’accord et nous n’accepterons aucune modification, aussi minime qu’elle soit », fait-on savoir à Bleu-Blanc. A la fin d’un long message à l’occasion de Pessah’, Benny Gantz promet « de défendre la démocratie et l’Etat de droit » pour justifier son refus de concéder quoi que soit sur le processus de nomination des juges.

La question de la nomination des juges, et notamment des juges à la Cour suprême, est cruciale pour le Likoud, mais aussi et surtout pour Yamina, qui menace de rejoindre l’opposition si le Likoud cède sur ce point. De son côté, Benny Gantz est sous pression car le délai du mandat qui lui a été confié par le président touche à sa fin.

SourceJFORUM.FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici