Rodolphe Sebbah. Billet aux Parisiens et aux Juifs de Cour

LES + VUS CHEZ LES PRO

Le problème, voyez-vous, c’est qu’Éric Zemmour n’est pas candidat à la Présidence du CRIF ou du Consistoire mais à la Présidence de la République Française. Et je ne pense pas que le garagiste de Romorantin, le routier de Roanne, le maraicher de la Ferté-sous-Jouarre, l’infirmière de Tarascon, le conducteur de bus de Chartres, l’agriculteur de la Beauce, le métallo de Roubaix, l’agent d’entretien de Fougères, la secrétaire de Vierzon, le commerçant d’Orléans, la retraitée de Troie, le RMIste du Mans, le gérant de café de Lille, le chauffagiste de Toul, le pépiniériste de Laval… se passionnent particulièrement pour les microscopiques querelles judéo-parisiennes et s’arrachent les cheveux sur le point de savoir si le Juif Éric Zemmour serait ou non antisémite… Je pense même que cette fine subtilité serait de nature à déclencher chez eux un immense éclat de rire “bourvilien”.

Je vous invite en passant à lire “La France périphérique” de Christophe Guilluy (Editions Champs actuels) : Ouvrage qui vous fera prendre conscience du gouffre insondable, de l’abîme qui sépare les grands bourgeois parisiens que vous êtes du pays réel et dont le play-boy ténébreux et millionnaire en chemise blanche au col éternellement ouvert est la figure emblématique et repoussante.


Adresse aux Notables Juifs de gauche

Badinter dont le père est mort au camp de concentration de Sobibor,

Anne Sinclair dont le grand-père a été déporté suite à la “Rafle des Notables”,

Kouchner dont les grands-parents paternels sont morts à Auschwitz,

Lang dont la grand-mère est morte gazée à Ravensbrück.

Les Minc, les Moscovici, les Klugman, les Fabius dont les familles ont subi à des degrés divers la traque de la Gestapo, de la Police de Vichy, de la Milice et la déportation.

Les Attali et les BHL dont les parents en Algérie française ont été déchus, tout comme les miens, de la nationalité française sous Vichy.

Tous ces gens, tous ces notables Juifs de gauche qui longtemps après avoir appris que François Mitterrand, leur idole, était toujours l’ami intime, quarante ans après la fin de la guerre, de René Bousquet, grand organisateur de la Rafle du Vél D’hiv et de celle de la zone sud, au point de l’inviter à sa table le week-end dans sa maison familiale de Latché, ont continué pendant des années à le soutenir, à le servir avec zèle, à faire campagne pour lui, à en devenir ses ministres et aujourd’hui encore à se réclamer de son “héritage”…

Tous ces gens qui se sont reniés pour quelques places, tous ces gens qui ont craché sur la mémoire et les cendres de leurs aïeux pour quelques maroquins sont à tout jamais disqualifiés pour décerner des brevets et des certificats de judaïsme à quiconque.

© Rodolphe Sebbah

Rodolphe Sebbah, Street photographe. Paris. “La rue, toujours la rue, rien que la rue”. Lauréat du PRIX DU PUBLIC au concours des ZOOMS 2014

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

3 Commentaires

  1. Quelle joie de lire ce Meier
    Moi fille de resistant enterré avec le drapeau français dont le père en 1965 devant le deuxième tour de gaule mitterand m avait appelée dans son bureau pour me dire alors que je n avais pas l âge de voter
    Oui à la liberté de voter
    Mais pas de liberté sans vérité
    Voici qui est mitterand
    Il m a parlé d’eux gouvernement de petain de la francisque de son amitié avec Bousquet de son envol à Londres poussé par la Gestapo
    Je n ai jamais voté pour mitterand
    As années après j ai lu tout cela dans le livre de l écrivain juif Éric roussel MITTERAND
    Merci de dire enfin la vérité
    Attali. Badinter réfugie en savoie l ont servi servilement
    C est une honte

  2. Bien dit.
    Aucun mot à rajouter

    Merci pour tous ceux qui sont morts pour la france: quelque soit leurs couleurs de peau, origines, religions , ou totalement athée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook