Roubaix, suite. L’islam devrait être un sujet d’étude comme un autre. Bruno Renoul

10

“J’ai une pensée ce soir pour Amine Elbahi, qui fait l’objet de menaces et d’insultes depuis 24 heures pour avoir dénoncé la montée d’un certain islam radical à Roubaix dans l’émission Zone Interdite.

Qu’on soit d’accord ou pas avec ses propos ou sa manière de l’exprimer, ou avec la forme prise par l’émission d’hier, rien ne justifie qu’il soit traité d’ « arabe de service », de « traître », de « collabo » ou de « harki ».

Et encore moins qu’il soit menacé de décapitation ou d’égorgement.

Ne retient-on aucune leçon?

Malheureusement, ces réactions lui donnent quelque part raison sur le constat.

Et on comprend mieux pourquoi beaucoup se taisent sur ce sujet. Car il n’est pas facile d’assumer ce risque pour soi et sa famille.

On en vient à me féliciter pour mon courage pour avoir dit trois phrases hier soir dans l’émission. Alors qu’en fait c’est juste normal, l’islam fait partie de la vie de la cité et devrait être  un sujet d’étude comme un autre!

Il est dommage que cette religion soit salie par ces gens qui refusent qu’on la critique ou simplement qu’on s’exprime à son sujet. Et qui brandissent la carte de la victimisation dès qu’on touche à eux et à leurs dogmes.

© Bruno Renoul

Pour info: Lorsque, pour sa vingtième remise de prix, le Club de la presse des Hauts-de-France s’est réuni, il a récompensé en novembre 2021 cinq journalistes, et décerné le Prix de l’enquête à Bruno Renoul, journaliste à La Voix du Nord, pour son travail sur ladite association.

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici